Eclipse ou le bonheur perpétuel

Eclipse a 24 ans depuis le 14 juillet 2018.

Eclipse est une jument qui a supporté avec une infinie bienveillance toute mon évolution équestre, tous mes excès, toutes mes erreurs, toutes mes tentatives, tous mes errements, tous mes espoirs, toute ma confiance, tous mes doutes et toutes mes certitudes, et surtout, mon absolue croyance en son immense capacité à me porter – dans tous les sens du verbe.

Pour cela, il fallait qu’elle ait un tempérament bien trempé. Une intelligence hors norme. Une volonté inébranlable. Un investissement sans faille. Une réactivité sans pareille. Une adaptabilité inégalable.

Eclipse est suivie depuis des années en soins vétérinaires (Deroubaix), dentisterie (Tudziarz), ostéopathie (Chêne), maréchalerie (Hernanz), et shia-tsu (Vespertini) depuis que nous sommes dans la région soit une quinzaine d’années.

Ils sont les artisans de sa vie, ils sont les piliers de ma confiance.

Une jument qui tourne comme une horloge, souple comme un chat (bon, gros et un peu lourdingue, le chat, ok), délicate comme un bulldozer… Ma jument, Eclipse, quoi!
Et qui avance en âge. Qui ne se bat plus contre vents et marées dans son troupeau, dont elle reste la dominante pourtant encore à ce jour, dont elle est aussi toujours le leader.

Et puis cet été, ses postérieurs ont accusé une faiblesse. Un va-savoir-quoi d’inquiétant. un effondrement bref, sans aller jusqu’à la chute, un truc bizarre et qui glace un peu les sangs pendant une fraction de seconde.
Une fois que ceci s’est déclenché, ça s’est ensuite reproduit plusieurs fois par séances…
Séverine Deretz, ostéopathe aussi, présente lors des faits, l’a manipulée depuis, deux fois.
Bon, il ne sera plus question désormais pour Eclipse de porter sur son dos, même pour me faire plaisir, des cavaliers qui ignoreraient l’isopraxie et qui figeraient leur bassin, même inconsciemment, même brièvement.

Et depuis cette dernière manip…

Surprenant!
Je ne saurais mieux l’exprimer que lorsque j’ai écrit à Séverine ce qu’il en était alors en voici la copie.

« Depuis que tu as manipulé Eclipse, elle ne plonge plus sur son antérieur droit. Elle ne plonge plus non plus de temps en temps sur la main. Tout semble huilé.
Elle a plus de facilité pour reculer son piaffer.
Elle galope mieux presque sur place donc les pirouettes sont elles aussi facilitées.
Elle m’a même proposé deux changements de pied alors que je n’y pensais même pas. Elle ne s’est pas stressée.
Wow. Wow. Wow.
Chaque foulée était en apesanteur comme lorsqu’on travaillait plus fréquemment. Voire mieux.
Si seulement je pouvais te faire ressentir ce bonheur, ce privilège que tu m’offres… »

Séverine, merci, merci, merci…

Et à Eclipse, merci, merci mille fois, merci infiniment, ces moments équestres sont un tel joyau, de tels moments irréels de communion… A chaque pas, je crois que nous avons atteint le sommet de cette communion. A chaque pas suivant, je me rends compte que nous en étions loin et que ça y est, je perçois enfin sa puissance et sa magie…

Nous avons dépassé mes rêves d’enfant, nous avons dépassé (merci de toute mon âme à l’Ecole de Légèreté) mes rêves d’adulte, nous avons dépassé tout ce que mon imaginaire pouvait envisager…
Chaque pas fait avec elle, à ses côtés ou sur son dos, enveloppée par son énergie magnifique, est un shoot de vie inestimable.

Pour paraphraser la saddle-fitteuse d’Eclipse (Cottereau):
 » j’ai juste envie de déclamer en boucle le monologue d’Otis dans « Mission Cléopâtre » : et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie… Je ne suis qu’Amour ! « 
(oui, euh… pffff… c’est bon là! on a compris 😀 )

Olivier Hernanz le 23 ou 24 octobre

Notre maréchal peu ferrant nous a contactés pour signaler sa venue les mardi ou mercredi 23 et 24 octobre. Sa prochaine venue sera a minima trois semaines plus tard s’il a assez de chevaux à parer pour envisager de nouveau une tournée par ici.

Il a besoin, afin d’organiser son planning, de savoir le nombre de chevaux à parer.

Je propose la chose suivante: Poursuivre la lecture

Le retour de Polisson de la Feme de Saint Ygnan

Polisson a fait un séjour de trois semaines à la ferme de Saint Ygnan, pour améliorer sa respiration qui se dégradait et générait de la toux.
Les soins ont porté leurs fruits, les tensions sont levées – du moins en situation à Saint Ygnan, reste à voir comment cela va évoluer maintenant qu’il est rentré – et la toux a disparu. La respiration n’est pas revenue à la normale pour autant, et les fortes chaleurs ne permettront pas cela d’après Patrick Chêne, dans le cas de Polisson.
Poursuivre la lecture

Ostéopathe au club le lundi 7 mai

Patrick Chêne, ostéopathe diphonique pour les animaux et les gens, passera au club prodiguer ses soins à ceux qui le sollicitent.
Ses orientations dans le soin sont en partie abordées ici (MRP – mouvement respiratoire primaire / FTM – force de traction médullaire / hélice fasciale / chant diphonique / mon tout formant une vision du corps dans sa tenségrité).

Patrick Chêne ne sera pas au club avant 14h (mais nous ne savons pas son heure réelle d’arrivée).

Merci de signaler vos désirs de soins et de vérifier que vous êtes bien inscrits!
Poursuivre la lecture