Shia-tsu, Eclipse et bol tibétain

Pascal Vespertini, praticien shia-tsu formé entre autres en musicothérapie, se sert de bols tibétains parfois à la fin de ses soins sur les humains.

Pour la première fois, il a utilisé cette thérapie sur un cheval vendredi dernier. Après avoir fait un soin manuel et énergétique à Eclipse, qui s’est laissé aller avec bonheur à ces bienfaits, nous lui avons présenté le bol et ses sonorités. Au premier doux son, elle a un peu écarquillé les yeux, fait bouger ses oreilles. Au deuxième, elle avait les paupières lourdes et ses sourcils luttaient pour que les yeux ne se ferment pas complètement. Une fois le bol installé sur son sacrum et mis en vibration, nous avons complètement perdu la conscience d’Eclipse qui s’est envolée dans un monde ailleurs… Cela lui arrive très souvent en cours de soin (que ce soit en ostéopathie, en shia-tsu ou en communication intuitive), mais rarement à ce degré ni avec cette immédiateté.

Comme on peut le voir sur la photo avant les soins, Eclipse a perdu de l’état sans que ce soit inquiétant. Mais ce n’est pas très logique non plus. Eclipse a désormais besoin d’être couverte si les températures descendent en négatif (que ce soit en réel ou en ressenti) en plus des moments humides. C’est noté.

Vous aimez ? Partagez !
  • 1
    Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.