Dahouk et les vieilles habitudes

Dahouk semble avoir acquis l’idée que les déplacements en compagnie des humains à pied se font dans l’impulsion et non dans le statique.

Elle est agréable au pansage (elle a tout de même une ou deux fois protesté lors de massages au passage de sangle et poitrail, mais remise à sa place, cela ne s’est plus manifesté – pour le moment).

Elle accepte d’aller prestement vers les objets qui l’inquiètent plutôt que de passer trois heures à observer et s’inquiéter de plus en plus, faire des écarts et refuser d’avancer. Dans l’ensemble du moins. Et si l’on est vigilant, elle réfléchit à deux fois avant de faire ses écarts vers/sur nous.

Sous la selle, comme le disait Oliveira, du moins pour le mouvement avant, « je le pense et elle le fait ».

Poursuivre la lecture

Florilège de nouvelles

– Fantasio a fait ses premiers mouvements sous la selle à la demande de sa cavalière sans aide extérieure et en comprenant, analysant chaque mouvement effectué avec cette entité supplémentaire 🙂
– Féfée accepte vraiment mieux les allures vives à côté des meneurs, et même si parfois elle propose de chauffer (s’exciter, courir, faire la folle), elle revient vite vers l’attention et la coopération appliquée.

– Dahouk fait des progrès tout aussi fulgurants qu’on s’y attelle lentement. Poursuivre la lecture

L’arrivée de Dahouk

Dahouk, jolie jument Barbe de 5 ans, revient cette année pour se perfectionner un peu plus dans sa relation aux personnes, et revoir quelques détails de respect qu’elle oublie de plus en plus semblerait-il.

Son arrivée ayant été accueillie par une flopée de mouches piqueuses, j’ai proposé de passer du répulsif sur la belle grise. Depuis l’an dernier, Dahouk a décrété qu’elle tolérait de moins en moins le bruit du ‘psssschhhitt’ du vaporisateur.
Boooon…
Ben alors on a commencé de suite Poursuivre la lecture

Le retour de Polisson de la Feme de Saint Ygnan

Polisson a fait un séjour de trois semaines à la ferme de Saint Ygnan, pour améliorer sa respiration qui se dégradait et générait de la toux.
Les soins ont porté leurs fruits, les tensions sont levées – du moins en situation à Saint Ygnan, reste à voir comment cela va évoluer maintenant qu’il est rentré – et la toux a disparu. La respiration n’est pas revenue à la normale pour autant, et les fortes chaleurs ne permettront pas cela d’après Patrick Chêne, dans le cas de Polisson.
Poursuivre la lecture