Daïkiri et Marie, premières séances

Un appel téléphonique. Se présente: Marie. Une voix posée me raconte les détails sur le bref mais tumultueux parcours du jeune cheval Daïkiri. Cheval trop puissant, difficile à gérer sous la selle. Tout cela me parle de réparation et (ré)éducation par l’Ecole de Légèreté.

Un cheval donc, le cheval de ses rêves, qui, encore bébé, a commencé sa vie en box et ne l’a pas supportée, qui a été pris Poursuivre la lecture

Dahouk et les dernières défenses

Non il ne s’agit pas d’un éléphant, ne vous y méprenez pas! Mais bien d’une jument qui a deux maxi trois astuces de comportement déconcertantes et qui les ressert sans cesse, à toutes les sauces, à chaque contrariété.

Nous avons donc son astuce n°1, qui est d’ignorer la sollicitation du mouvement avant. Bon, là, si on prend garde à ne jamais renforcer l’action de jambe initiale par une action de jambe répétée puis plus forte, cela devrait disparaitre. En gros, elle dit assez clairement: traitez-moi comme une grosse lourde et je me comporterai comme une très grosse très lourde. Traitez-moi comme une sensible capable de discernement (et de filouterie) et je reconnaitrai votre demande.

Puis nous avons son astuce n°2, qui est de tirer sur Poursuivre la lecture

Le gué: travail au naturel

Ces derniers mois, le paddock du troupeau a connu quelques bouleversements.
Dont l’ajout de remblais sur de grandes superficies.
Cela a modifié la ‘topographie’ des lieux, et une zone est devenue une retenue d’eau ponctuelle à chaque grosse pluie.
Elle se situe à moins de 200m des abris, et offre une zone d’abreuvement aux chevaux (propre quand la pluie draine moins la terre alentour, et quand les chevaux n’y ont pas encore fait leurs ablutions matinales!).

En invitant les chevaux les plus courageux ou expérimentés à venir boire, cette grosse flaque devient un lieu d’apprentissage naturel pour les équidés les plus jeunes, les plus inexpérimentés ou les plus inquiets.
En effet, la soif, l’imitation, et l’habituation permettent à ceux-ci de petit-à-petit, tester le fait de mettre un sabot, puis deux, puis plus dans l’eau… sans cavalier, sans personne pour les inciter, juste leur propre envie, curiosité, soif…

Poursuivre la lecture

Viking, Altaïr et Petit To nous rendent visite

Il y a une semaine, sont arrivés par les chemins nos trois comparses: Petit Tonnerre Noir, Viking, et Altaïr.
Profitant des vacances, ils ont quelques jours délaissé leur pension chez Virginie Tournois à Equi’Relation pour retrouver leurs marques chez nous.

Ces quelques kilomètres avalés, les trois lascars ont pris leurs aises et le galop dans Poursuivre la lecture

Cody et sa dentiste Muriel Tudziarz

Cody est d’un tempérament anxieux.
Son encolure est telle qu’il la met facilement à la retourne (creuse sur la partie supérieure au lieu d’être harmonieusement bombée)…
Confier ce cheval à un professionnel en dentisterie équine n’est pas une mince affaire: il lui suffirait de lever très fort la tête dans sa peur pour blesser la personne au bras.

Comme vous le voyez, cela n’a pas été sans inquiétude.
Poursuivre la lecture

Karité progresse dans son éducation

Bien que peu travaillée du fait de…
la météo, le terrain trop souple voire glissant,
parfois mon manque de temps ou son excitation (et on la comprend, les chevaux sont de même…),
Karité, la merveilleuse vache du club, est tout de même de plus en plus facile pour se faire passer le licol.

Bien sûr, si elle est tendue, pas moyen de l’approcher assez pour Poursuivre la lecture

Dylan ou la renaissance

Il était une fois un cheval…
Un cheval de bonne famille, promis à un bel avenir,
qui n’est pas né avec la conformation idéale attendue,
qui n’est pas né avec des pieds irréprochables,
et qui n’a donc pas suivi la voie royale promise par ses ascendants et ses naisseurs.

Et ce cheval-là, je l’ai acheté. De mon plein gré. Poursuivre la lecture