Pourquoi un cours d’équitation d’Ecole de Légèreté

L’Ecole de Légèreté, à quoi cela sert-il?
Au départ, l’Ecole de Légèreté nous permet de savoir que faire quand un cheval :
  • nous treuille, nous arrache les rênes, est inarrêtable,
  • ou n’avance pas assez, ou va trop vite,
  • ou met le nez dans le poitrail,
  • ou met la tête tout le temps en l’air, etc.
Pour de vrai, je veux dire. Avec de vraies actions de mains, de jambes. Que ce soit facile à comprendre pour le cheval.
Mais sans enrênement, sans mors plus dur, sans muserolle non plus, ni tout ça.
Sans pour autant être brutal non plus (mais la progressivité doit aboutir tout de même à l’efficacité).
Avec de la technique, de la patience, de la rigueur (si, si, ça, il en faut un peu quand même, ça remplace utilement un mors dur), et une bonne dose de persévérance.

Poursuivre la lecture

Stage d’obstacle le 30 septembre et 1er octobre

Réservez vite vos places pour travailler à l’obstacle avec Bertrand Fonquernie!!!

Il se déplace spécialement pour nous, élèves ou sympathisants de l’Ecole de Légèreté.

Lui-même formé par Dominique Bélaud, son expérience technique (trouvez des informations sur lui, c’est le plus simple), sa sensibilité et sa pédagogie à l’obstacle en font un enseignant agréable et efficace, à l’écoute et au service de ses élèves et des chevaux.
Chose rare dans ce milieu…

Comme il faut se déplacer à Frouzins, réservez vite un moyen de transport, ça vaut le coup!

Dahouk est rentrée à l’Ecurie à Frouzins

Dahouk a fini son mois de pension-travail.

Elle a été admirable sur tous les plans. Un mental extraordinaire, une jument vraiment bien ancrée, toujours prête à enregistrer ce qui lui est proposé sans se poser trop de question.

Elle a appris à affronter les nouveaux extérieurs et le cochon, elle a galopé sous la selle, découvert le demi-arrêt et la rêne d’appui, elle a eu un coup de coeur pour Pompon, elle a enregistré que ralentir sans y avoir été conviée n’est pas une bonne idée, elle a été à peu près à l’aise avec la longe dans les jambes ou coincée sous un sabot, etc.

Une bien chouette jument pour une bien chouette famille!

Altaïr, Viking et Petit Tonnerre Noir ont emménagé

Dimanche, de retour de la balade de la pesée, Viking et Altaïr se sont arrêtés dans leurs nouvelles pénates, chez nos voisins de Equi’Relation.

Un paddock avec abri les attendait. Juliane et Ombeline sont revenues chercher Petit Tonnerre Noir pour l’emmener à sabots rejoindre ses amis de toujours.
C’est avec énergie et joie qu’il les a rejoints, tout excité de les retrouver.
Poursuivre la lecture

Un stage avec Arlette-Christine Agassis

Durant trois jours de stage, il s’en passe des choses…
Que pourrais-je vous résumer de ce qui s’est passé?
J’ai déjà tant oublié de choses…

Il y a été question en permanence de toile de fond, de mouvements du bon sens, que vous découvrirez en participant à ses stages si cela vous intéresse.

Phénomène 1…
Nous étions divers cavaliers de divers horizons avec chacun notre besoin égocentré d’aide, forcément.
Arlette a réussi à nous mettre en communion de recherche d’amélioration pour chacun, ôtant cette barrière d’egocentrage (si… je suis monitrice, j’invente les mots qui me sont utiles si je veux!).
Que la physique quantique, c’est chouette et à considérer dans la relation au cheval.
Qu’on peut en déduire pas mal de choses rien qu’en lisant cela.
Poursuivre la lecture

Dahouk et ses évolutions

Arrivée en début de mois pour continuer à apprendre, comprendre le langage des humains, nos attentes, et les réponses à envisager dans divers types de situations, Dahouk prend son rôle le plus simplement du monde.

Elle visite volontiers presque tout ce qu’on lui propose d’aller flairer, elle propose parfois de son propre chef d’aller explorer ce qui lui parait suspect.
Poursuivre la lecture