Ca bouge chez les pensionnaires au long cours

Darcy : Arrivé à l’automne 2019, accompagné de sa propriétaire Aubrée, je n’ai jamais pris le temps de vous présenter ce superbe croisement d’Irish et de Trotteur. Pie bai, il rentre juste dans l’âge adulte. Il fait plaisir tant par sa bonne volonté que sa belle compréhension ou ses déplacements aériens. Son intelligence se repère au paddock aussi où il est toujours le premier à repérer quand, où arrive le grain et comment y accéder dans le dédale de clôtures. Il est joyeux, et jamais en reste quand il s’agit de jouer avec ses pairs ou gambader (que ce soit dans, hors les clôtures ou … par les champs :-p )

Quartier : Il a déménagé en fin d’automne pour se rapprocher de Revel, où cela semblait bien se passer aux dernières nouvelles.

Vitamine : Elle a rejoint l’Ecurie du Crabier juste à côté de chez sa propriétaire Carole, fin d’hiver 2020. Elle continue ses facéties, et Carole nous fait bien rire avec leurs aventures passionnelles !

Féfée et Fantasio : les beaux noirauds sont rentrés chez eux à Montauban.

TicTac : la belle blonde a quitté l’écurie juste avant le premier confinement, pour rejoindre Qavale et Roméo (et à l’époque, Opium et Pirate qui sont désormais auprès des poneys de Béryl). Ainsi Gilles a pu continuer de s’en occuper malgré le confinement, et nous avons décidé de rester dans cette organisation bénéfique à tous.

Jaïpur : poulain de Frédérique, PRE (Pure Race Espagnole) NOIR arrivé au début du premier confinement. Alors âgé d’un an, ce petit jeune au super tempérament a d’abord rejoint Sisco et Babylone. Plus tard la troupe sera agrandie de Gentleman, Cody et Darcy, puis évoluera de nouveau à l’arrivée de Uno. Il grandit entouré de jeunes adultes et apprend les règles de société. Un peu culotté parfois, il a plus d’un tour dans son sac pour attirer l’attention et captiver sa propriétaire par ses drôleries (ou ses petits tours dans les champs :-p ). Paradoxalement, il a aussi le comportement d’un grand sage malgré son jeune âge.

Gentleman : arrivé au printemps 2020, accompagné de Pauline, ce joli bai brun croisé poney-KWPN semblait tout étonné de tout. Il a redécouvert la vie en société équine. Au début timide et effacé, il s’est vite affirmé après des copains (Darcy and co). Puis il a fini par bouger vraiment pour jouer, s’exprimer. Son regard s’est égayé, et il se montre plein d’humour en plus d’être plein de bonne volonté.

Uno : placide cheval bai, croisé Trait Breton et Trotteur. Il appartient à Héloïse. Il joue le rôle de socle dans le groupe de jeunes mâles. Sa puissance n’a d’égale que sa calme énergie.

Guinguette : la miss nous a rejoints le temps que sa propriétaire lui trouve un terrain et l’aménage.

Sybelle : arrivée elle vient compléter la troupe de Frédérique. Jument NOIRE croisée porte-fenêtre, ah non, Frison-AA (et encore, AA on n’est pas sûrs). Elle s’est montrée très vive, très inquiète les premiers temps. Elle a très vite décidé de faire partie du groupe dominant du troupeau et Eclipse l’a très vite acceptée en profondeur. Son rôle est de former Frédérique et Jaïpur à l’art de l’équitation et de la randonnée. Elle s’avère avoir l’âme dune Grande Dame … entre deux comportements de cheval standard 😉

Siska, Jahria et Jayovan : ce sont les trois chevaux de Pélagie arrivés cet automne. Siska est l’adulte du groupe, le grise. Jahria est la grande pouliche ‘isabelle pearl’. Et Jayovan le poulain ‘mini’ pie gris tobiano capé (rien que là, il y a de quoi s’occuper à chercher quelles sont ces robes dans vos souvenirs du G3 pour ceux qui ont passé la version récente de l’examen … pour les autres, pas de chance ! 😂)

Jayovan Siska Jahria

Holycoeur de Clary : son déménagement vers l’Ecurie de Frouzins s’est fait à l’orée du second confinement, fin octobre. Elle a déjà séduit ses nouveaux hôtes. Souhaitons-lui bonne continuité dans son tout début de vie en équitation !

Horus : c’est notre dernier arrivé. Bai, Espagnol, il ne faisait plus le bonheur de sa propriétaire de par sa tendance à mordre et envahir. Il est grand ado. Djoïa est ravie d’être tombée sur lui. Il lui reste à grandir encore, comprendre la société des jeunes chevaux mâles et reprendre son débourrage. Il est très prometteur lui aussi 🙂

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.