Guismo et son ulcère à l’oeil

La semaine dernière, un matin, Guismo fermait un peu trop son oeil gauche, sans pour autant que celui-ci ne coule.

Je ne m’en occupe pas spécialement. C’est Pascale qui me relance sur le sujet: « Tu ne veux pas aller voir l’oeil de Guismo? il a quelque chose… »
Alerte rouge forcément, si la gène de son oeil a perduré plusieurs heures, c’est qu’il y a un vrai problème, et en ne regardant pas au matin, j’ai peut-être laissé quelque chose de grave s’installer.

Guismo a l’oeil ouvert mais pas en grand. Je devine un voile opaque.
Je pense de suite à une ulcération (un trou, une irritation), qui peut être dû à un coup de queue cinglant, à une rencontre un peu forte avec une branche sortant du foin, à une irritation progressive de la cornée si un morceau de foin s’y est collé dessus sans plus bouger).
Damned.
Je veux voir si on aperçoit l’objet du délit, si un brin de foin a migré, ou un épillet, etc.
Ben, moi je vous le dis, un Guismo, ça a une force de malade dans ses paupières!!!

Bon, l’ulcération n’est pas énorme, mais quand même, le voile blanc, tout fin qu’il soit, est trop étendu pour être honnête. Le vétérinaire prescrit des collyres dont un antibiotique.

Guismo se laisse désormais approcher pour les soins qu’il n’aime pas plus que cela, mais qui lui offrent en échange des friandises. Il coopère donc sacrément bien, et c’est un vrai confort. De là à dire qu’il se laisse ouvrir les paupières aisément, bon, non, quand même pas… Mais je suppose que pour couronner le tout, un ulcère sur un oeil, c’est douloureux, et que nos touchers et gouttes lui font mal aussi…

Voici plus une semaine que Guismo subit ses soins, quatre fois par jour. Le voile blanc s’est réduit à quelques millimètres de long sur un millimètre de large. Mais il est toujours là.
C’est donc entre les mains de Patrick Chêne que notre poney si convoité passera, ce lundi après-midi, pour booster ses propres défenses immunitaires.

Vous aimez ? Partagez !
  • 1
    Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.