Krishna et sa sinusite

Vous ne connaissez pas Krishna.
Moi non plus jusqu’à il y a peu.
Un vendredi matin, je découvre un message vocal durant les soins aux poneys, une voix féminine, dont je reconnais bien la fébrilité liée à la panique jugulée.
Un poney chez des particuliers, fièvre durable, mouche fort d’un naseau, suivi véto, aggravation, sang dans l’écoulement nasal, transport d’urgence jusqu’à la Clinique de Cheval demandé par leur véto.
Les jeunes propriétaires n’ont pas de moyen de transport.

Ils ont démarché les clubs alentours. En vain.
C’est une assez belle matinée. je devais (enfin) monter mes chevaux. Je n’ai aucun cours.
Irène accepte de me confier son van, et c’est parti pour aller chercher un poney inconnu.

Le poney – un grand – rechigne à monter, puis monte vivement dès qu’on referme un couloir de longes sur lui, et ne bouge pas de tout le transport.
Grenade. Débarquement du poney et retour à la maison.
Il s’agit alors d’entreprendre une longue désinfection méthodique du van, bien entendu.
Un grand merci à Irène pour sa réactivité et le prêt de son van!

Krishna a un blocage du mucus dans les sinus, l’antibio et l’anti-inflammatoire ayant été inefficaces, la clinique décide d’anesthésier le cheval et de faire un très gros trou dans son crâne au niveau du sinus incriminé. Ils y mettent un tuyau d’eau et envoient de l’eau sous pression. Cela ne suffira pas. Le lendemain, il renouvellent l’anesthésie, remettent de l’eau sous pression dans le sinus et enfin, tout se libère, l’intérieur est propre, ils peuvent poser le drain.

Les propriétaires récupèrent Krishna le mercredi, les soins durent, avec des hauts et des bas, encore quelques temps.
Samedi, les propriétaires de Krishna sont venus nous aider à décharger le foin.
Il semblerait que le poney semble tiré d’affaire, la plaie du trou commence même à se fermer.

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.