Mandarine ou le combat tranquille

Mandarine et Gulliver ont sacrément bien évolué depuis leur sauvetage chez le vétérinaire Julian Deroubaix.
En effet, ils ont repris de l’état (ça veut dire grossit) et ont trouvé une patate d’enfer!

Et pourtant, Mandarine a refait un accès fiévreux, très bien endigué par cinq jours d’antibiotiques standard.
Mais là encore, après trois jours sans souci, Mandarine a persisté à naviguer entre 37,6°C et 38,3°C sans jamais revenir à la normale. Le vétérinaire est donc repassé faire un prélèvement sanguin à la ponette et à son fils il y a 9 jours. Les flacons ont été envoyés à un laboratoire.

L’ostéopathe l’a vue mardi et a bien entendu travaillé sur les défenses immunitaires, entre autres.

Nous jouons avec les EMA pour booster la flore digestive afin de limiter les effets nocifs des lésions laissées par les abcès et ceux créés par les antibio (qui ont pour habitude de frapper fort quitte à détruire les bonnes bactéries et donc limiter les défenses immunitaires).

La dentiste du club, Muriel Tudziarz, est passée en coup de vent pour niveler les dents de Mandarine. Durant ces soins, Mandarine a parlé avec insistance de la poudre jaune sur sa nourriture.
Le curcuma ayant des vertus digestives et immunitaire, Olivier le propriétaire de Mandarine en a ramené au club ce vendredi 🙂

Le vétérinaire est repassé ce matin pour donner les résultats et les traitements.
Il s’agit de nettoyer le foie et les reins que l’on savait abîmés par les abcès et le traitement. Mais aussi… de donner dans la ration une poudre jaune – coloré par un nouvel antibiotique (oxytétracycline)! Poudre jaune!!! Ben mince alors! Mandarine savait.

Allez, un dernier coup de collier pour se débarrasser des derniers signes infectieux, encore présents chez la mère et son fils, et cette histoire ne sera plus qu’un mauvais souvenir!
Yes!

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.