Feu follet

Si vive.
Si rapide.


Je croyais avoir aidé à te poser. Quelle folie.
Je me suis bien bernée.
Si vive, plus vive que je n’ai jamais pu suivre.


Désormais sans frein ni limite.
Tu n’as jamais été de notre monde, si matériel, Pascale a raison.
J’ai été si lente. Si gourde. Pardonne-moi. Je t’aime où que soit ton âme, petit pur sang noir. Créole, feu mon feu follet.

https://poneyclubdeclary.fr/galerie-photo/index.php?/category/655

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.