Dimanche 25 mars 2018: élèves de l’Ecole de Légèreté

Dimanche dernier, des élèves de l’Ecole de Légèreté se sont retrouvés à Equizones en Ariège pour présenter l’avancée de leur travail avec leur cheval (ou cheval attitré), selon des protocoles (assez libres) de divers niveaux.

Dans ce système en cours de test, en cours de rodage, il n’y a pas de note ni de classement.
Le protocole sert à mettre des appréciations, pas des jugements, pas des notations.
Les couples évolués et harmonieux nous font vibrer par leur beauté et douceur évidentes.
Les couples débutants nous ravissent par leur recherche et leur avancée déjà perceptible.
Les couples non harmonieux forcent le respect par leur refus de rester dans l’équitation de conflit et leur chemin pour convaincre leur cheval à aller vers la coopération qu’amène l’Ecole de Légèreté.

Nous avons vu défiler différents niveaux de cavaliers, et pour chacun, cela a été riche d’enseignement que de les voir évoluer sur le rectangle en herbe (et en boue, certes, mais tout le monde s’en est bien tiré!).
Nous avons vu avec bonheur tous types de chevaux, toutes origines de disciplines aussi, tous types de harnachements…
Les points communs? Pas d’enrênement, pas de muserolle, ou alors non serrée, pas d’action en force, pas de mains plantées dans le garrot, pas de jambes (voire éperons) plantées dans les côtes des chevaux… Du travail à pied, un long temps de travail au pas, des extensions d’encolure à tous les niveaux, des pauses de récompense aux chevaux durant la présentation, etc. Des cavaliers souriants, avec un regard très ouvert sur les autres cavaliers…

Quel bonheur de voir cette ambiance respectueuse depuis le barnum du jury!
Vivement le prochain!

Vous aimez ? Partagez !
  • 9
    Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.