Vénus et sa drôle de gonfle

Vénus, fort jolie de son état, et très princesse dans l’âme, nous a fait une gonfle bizarre l’autre matin.
En arrivant dans le pré pour l’emmener faire une séance de travail, j’ai trouvé que son antérieur droit était louche en face interne, au-dessus du boulet…
Me suis dit que ce devait être la boue. Surtout que la belle ne boitait pas.

Donc douche. Que nenni! Pas une bizarrerie, une belle gonfle oui!
Qui augmentait tandis que je douchais: ah, belle indication! Un bobo tout neuf, en cours d’évolution…
Et chaud! Si chaud qu’en très peu de temps le poil a été sec après la douche sur cette face interne d’antérieur droit, et nulle part ailleurs.

Pour vous former l’oeil, je vous propose ces photos:

Maintenant, voyons cela de plus près:

Les gonfles situées le long des canons se nomment des engorgements.
Avec douche, puis application d’argile, puis de crème de trayons (ne sachant pas si la gonfle allait fragiliser sa peau, j’ai préféré anticiper contre la gale de boue; sans compter que cette crème a peut-être un effet anti-inflammatoire, à vérifier), et des granules d’arnica dans la ration, zou, ça a disparu en 48h.

Surprenant…
Donc soit la jolie Vénus gonfle facilement (mais ce n’est pas une caractéristique jusque-là chez elle) au moindre bobo (enfin, ses blessures, elles, ne cicatrisent pas super vite non plus, mais ça, ce n’était pas une plaie!),
soit le traitement a été efficace,
soit ce n’était vraiment pas grand-chose contrairement à ce que l’on pouvait voir (je m’attendais à bien une semaine à quinze jours d’arrêt).
Bon, tant mieux. Ce ne devait pas être un trop gros faux-mouvement alors qu’elle avait fait…

Vous aimez ? Partagez !
  • 1
    Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.