Chez nos chevaux…

Cela fait bien longtemps que nous avons mis les petites histoires de nos troupeaux au placard par manque de temps.

Alors, voici les derniers potins, en raccourci pour la plupart.

1/ Disco est amoureux: beaucoup de Upsie et pas mal d’Arob@se. Un peu de Youpi aussi, mais sa rudesse et sa maladresse lors des tentatives d’accouplement n’ont finalement pas séduit la délicate.
Les trois belles sont abîmées au niveau de l’encolure, il n’a pas fait semblant d’y planter la mâchoire le goujat!
Vidji, qui adore Upsie, est contrariée par cette nouvelle fréquentation et fait courir Disco un peu vite ici et là quand elle en a le courage. Bon, et du courage, elle n’en manque pas!
😉

Disco suit Upsie même en liberté

2/ Ces amours nouvelles ont contrarié Pépito. Il a sans doute dû s’interposer vu le nombre de blessures qu’il porte sur lui en ce moment (Arob@se et Youpi sont quand même parmi ses favorites – souvenez-vous entre autres de cette vidéo où il défend âprement Arob@se de la hargne de Galopin il y a trois ans en arrière – même si c’est Vidji qui a toujours eu sa préférence).
Ce stress l’a même fragilisé au niveau immunitaire et il s’est fait une belle conjonctivite la semaine dernière. Les divers collyres semblent commencer à en avoir raison.

3/ Qavale en pince pour Pompon qui semble séduit par sa délicatesse. En revanche, Vitamine qui ne rêve que de lui, et qui l’avait courtisé un peu vivement (avec quelques couinements et ruades), se fait chasser vertement par notre Pompon rancunier…

4/ Galopin domine Pompon.
(si, relisez, ça impressionne, hein!)

5/ Dandy Girl domine Diva.
(si, relisez, ça impressionne aussi, hein! En fait cette petite tient de son tonton Galopin, niveau caractère, plus que de sa mère!)
(oups, pardon Bianca, ça m’a échappé, on avait dit qu’on ne révélait pas ce fait peu glorieux…)

6/ Guismo a joué avec Diva durant presque une minute complète à ‘tu me tiens je te tiens par la barbichette’, et ça, ça fait super plaisir, autant pour Diva que pour Guismo. Les deux sensibles ont trouvé un terrain ponctuel d’entente amicale.
En effet, Diva domine Guismo et il ne la fuit pas vraiment pour autant!

Les sensibles font corps Diva suit le reposant Guismo

7/ Les équidés qui ont fait l’équirando ont une forme resplendissante et une énergie fatigante 😀

002 003 006

8/ Diva et Galopin ont entrepris il y a une dizaine de jours de mettre au clair leur hiérarchie.
Galopin était dominant, mais Diva passait son temps à le provoquer en tardant à se pousser, ou en se collant à lui aux abreuvoirs, ou…
Le combat a été… dantesque.
Je n’avais jamais vu cela de ma vie!
Galopin, sûr de son statu, tenait bon, ruant et mordant à qui mieux mieux, touchant presque à coup sûr.
Diva, au lieu de fuir comme à son habitude à la moindre touchette désagréable, a tenu bon, coûte que coûte, et a rétorqué coup pour coup!
Quels chocs!
J’ai commencé à me rapprocher, prête à intervenir, vu que cela semblait plus prendre d’ampleur que se calmer.
Et puis elle a fait ce truc… Elle a fait ce truc indéfinissable qui n’existe pas chez les chevaux, qu’aucun avant elle je parie n’a jamais fait!
Elle s’est mise derrière Galopin, a tenté de le mordre au garrot (elle est bien plus grande que lui). Elle s’est fait taper dans les genoux, a replié ses antérieurs et est restée comme ça, au-dessus de Galopin, comme en lévitation. Elle ne tenait que par les postérieurs et la puissance des abdo et dorsaux, ses dents tout près de la crinière, ne sachant comment orienter sa bouche pour attraper… (heureusement qu’elle manque d’expérience donc!).
Toutes les deux ou trois secondes, elle posait un antérieur une fraction de seconde à côté de Galopin, et le relevait aussitôt, puis plus tard, posait à peine l’autre antérieur… Cette sorte de faille dans la pesanteur a bien duré entre dix et quinze secondes, durant lesquelles Galopin tapait comme un beau diable (dans le vide du coup) et craignait visiblement pour sa vie…
Le temps de me remettre de mon étonnement, et zou, je suis arrivée pour que cesse ce règlement de comptes inattendu.
Les deux loustics étaient terriblement essoufflés d’avoir tant tapé ou résisté, sans même avoir couru. Ils sont restés à mes côtés un moment, puis cela en a été trop pour Galopin et la peur qu’il a eue d’avoir vécu ces secondes terribles, où il tapait sans jamais toucher, et où l’autre, énorme, semblait suspendue au-dessus de lui, le menaçant de toute sa masse et de toutes ses dents.
Il est enfin parti, d’un pas décidé et a cédé la place complètement.

9/ Sautenlair ayant été abandonnée par Symphonie, après mûres réflexions, nous lui avons proposé Dylan comme nouveau compagnon de paddock et cette fois, de vie. Donc ce midi, les deux chevaux ont été mis ensemble sous surveillance stricte. Nous avons longuement expliqué à Dylan que le but n’était pas de faire mal pour s’imposer. Et ma foi… jusqu’à ce soir, tout s’est passé sans accroc dans les poils…
Si seulement… on croise les doigts pour que ça colle vraiment!
Pendant ce temps, de l’autre côté de la clôture, Sisco était furieux de se faire voler ‘sa’ jument (hé oui, une jument qui vit pas loin de lui, même de l’autre côté de la clôture, est forcément sa jument!) par ce grand échalas de Dylan!

10/ Euh… Pépito et Arob@se étaient revenus de chez Bernard où tout s’est bien déroulé.
Leur semaine commune, isolés du troupeau, explique le regain d’intérêt de Pépito envers Arob@se et sa très grande colère quand elle est allée chercher les faveurs de Disco… Surtout que quatre ans en arrière, Disco ne s’imposait pas et n’était certainement pas dominant! Double revers pour Pépito 🙁

11/ Galopin avance bien dans son débourrage avec Stella. Son travail commence enfin à porter ses fruits au trot aussi, même si le petit bonhomme a plus d’un tour dans son sac pour tenter moult réponses non souhaitables!
😉

12/ Diva a porté samedi pour la première fois sa jeune cavalière à califourchon à l’arrêt! Et elle l’a fait avec beaucoup d’application, de concentration, comme si elle essayait de profiter de ce moment intense et crucial dont elle semblait rêver, elle aussi…
🙂

13/ Vidji a découvert durant l’équirando la demande d’extension d’encolure par ‘action-réaction’ et semble bien se prêter au jeu. Elle vient d’entrer dans le monde de l’Ecole de Légèreté…

14/ Añeca découvre petit-à-petit sa nouvelle petite cavalière Lyna. C’est pour le coup Lyna qui découvre comment utiliser ‘action-réaction’ pour demander l’extension d’encolure, et ma foi, à quelques crispations et fatigues près, ça a l’air de bien marcher!

15/ Dylan s’est enfin remis de ses coliques et a repris un meilleur état. Il a donc repris le travail. Il devient presque joueur, semble de très belle disposition et devient fiable et régulier dans sa légèreté et son écoute des aides. Il ne se braque plus, sait que si on le contredit, c’est pour lui donner une autre solution et non pour engager un combat, etc. Il est de plus en plus agréable et coopérant voire acteur dans son évolution. Du coup, les exercices deviennent faciles, et là, c’est moi qui deviens le facteur limitant du couple puisque j’ai du mal à suivre ses allures… énergiques.
😀

16/ Mélanie s’est vraiment fait plaisir sur un concours d’obstacles avec Quadrille, jument à l’origine complètement flippée sur les barres. Elle l’a sortie
sans fer (bon, ça, c’est pas nouveau),
sans enrênement (ouf, ça non plus c’est pas nouveau)
et en plus avec un mors meroth, et ça, ça a marqué les esprits!
Avec un cheval même pas encapuchonné, et une cavalière qui n’a même pas les mains plantées dans ses cuisses entre les obstacles, plus un tour (ça veut dire un parcours) joliment mené, ça a fait sensation!
😉

17/ Dandy avait fêté ses deux ans le 9 août, Végas ses six ans le 10 août, et Arob@se ses 5 ans le 11 août

18/ Arob@se semble prendre posément le dessus sur Eclipse.
(si, relisez bien, ça laisse pantois, hein…)

Vous aimez ? Partagez !

7 pensées à propos de “Chez nos chevaux…

  1. Après l’avoir observé à plusieurs reprises depuis, je peux annoncer officiellement que Diva domine désormais Galopin. Je suis contente pour elle, mais pas pour lui, donc je me passe de Smiley. C’est une information neutre.

    1. Tsss, et pourquoi tu ne serais pas ravie que Diva se soit imposée? Et parallèlement embêtée que Galopin ait cédé devant la belle? Tu peux même t’offrir le luxe d’enchaîner les smileys. Pour Diva 🙂 Pour Galopin :-/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.