Tentative de stabilisation d’un râtelier

Nous avons en projet, afin que les prochaines années pluvieuses ne nous causent pas tant de tracas, de stabiliser une partie des paddocks des chevaux.
Tous ceux (cavaliers, parents de cavaliers, propriétaires, etc.) qui en bénéficieront, pourrons sans hésiter remercier la maman de Ghislaine, qui finance le projet… et mettre la main à la pâte le jour où il faudra étaler géotextile, cailloux et sable!
(la phrase ci-dessus contient un message subliminal hyper sophistiqué d’une rare finesse psychologique).

Sous l’impulsion de Chris, nous avons fait un mini test préalable dans le paddock de Vaillant.
Hop-hop-hop, il a poussé la gadoue, hop-hop-hop, il a étalé des gros sacs plastiques (type big bags des agriculteurs pour les graines ou l’engrais), et hop-hop-hop il a mis du groooos cailloux dessus (que nous devons à Jean-Luc, merci aussi Jean-Luc).
Ni vu ni connu j’t’embrouille, discrètement, voilà c’est fait.
Sur 30m2 environ, juste pour voir.
Ca a pris quoi? Allez, maxi deux grosses demi-journées complètes? Et tout ça sous la pluie qui ne cesse… Facile quoi!

Ce que Chris a trouvé de pire dans cette histoire, c’est la dureté de l’embrayage du tracteur parait-il… :laugh:

Ci-dessous, un dessin de Chris après qu’il ait osé mettre ses bottes dans les paddocks boueux:

fini la bouillasse

Vous aimez ? Partagez !

2 pensées à propos de “Tentative de stabilisation d’un râtelier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.