C’était pas ce qui était prévu.

C’était pas ce qui était prévu.

Ce qui était prévu, c’est pas très compliqué en fait.

Un jour je serai à la retraite. Je fermerai la pension. Je conserverai un parc ou deux. Un pour Dylan s’il n’a pas trouvé mieux d’ici là. Et peut être un pour Karité ma vache d’amour.

Mais j’enlèverai toutes les autres clôtures. Et je lâcherai dans toute la structure mes chevaux et ‘mes’ chevaux.

Éclipse, Sendre, mon futur cheval, Polisson, Pompon et Guismo. Peut être TicTac.

C’est ça, qui est prévu. C’est tellement prévu que je les vois déjà là-bas … Une tâche rousse, une tâche grise, une tâche marron, une tâche noire au loin, différents formats, dans la belle herbe verte près des moulins.

C’est tellement clair dans ma tête que ce n’est pas un projet, c’est déjà la réalité.

Ils arriveraient au galop ou au pas lent, cahin caha, à l’appel, pour prendre leur ration, leur traitement, leur câlin. Alors on comparerait notre manque de souffle, nos petites douleurs, je pesterais après celui qui aura visité le potager. La vie quoi.

Sauf que la vie, c’est comme une boîte de chocolats. Mais achetée dans le monde de Harry Potter, à Pré-au-Lard.

Et Guismo, il a pioché le goût tumeurs … Vraiment ça, c’était pas ce qui était prévu, non.

Sa route avec nous s’est arrêtée là. Monsieur Caracole, Monsieur le Convoité. Monsieur le plus énergique et réactif de tous les poneys du monde.

Décidément, je n’aime pas le chocolat de Pré-au-Lard.

Mes pensées vont à Pascale, toujours fidèlement et admirablement présente, qui perd son précieux ami.

Et mes remerciements vont à tous ceux de l’écurie qui ont facilité son accompagnement, toujours présents, toujours positifs, toujours aidants.

Et merci du fond du cœur à tous ses soigneurs, grâce à qui tout a pu être plus calme, plus doux, plus apaisant. Tous ces efforts pour lui ont été une bénédiction.

Cher collègue Convoité, je crois savoir que tu danses joyeusement avec tes copains maintenant, alors profite, poney merveilleux !

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.