Etoile en douceur

Après des débuts … euh … tapageurs ? tumultueux ? enfin, mouvementés en tout cas, la belle et – tout bien considéré – tempérée Etoile a accepté rapidement l’idée que, si si, l’on pouvait changer les règles du jeu. Et que taper du pied (enfin … piétiner, bousculer, ignorer, foncer dedans, tirer, chauffer, surjouer, etc.) n’y ferait rien.

Désormais, lorsqu’elle marche à nos côtés et qu’elle dévie accidentellement ou par habitude sur nous, elle accepte qu’on lui suggère de s’écarter de notre chemin, et se rééquilibre volontiers pour reprendre son tracé initial.

De même, lorsque nous lui demandons de lever un pied pour les soins courants, elle songe volontiers à lever immédiatement son peton mignon . Elle le fait même avec de plus en plus de relâchement au lieu de le raidir et le reprendre une fois sur deux.

Elle comprend de plus en plus que les attitudes grotesques que nous prenons pour elle ne sont pas destinées qu’à la faire rire. Non non. Mais aussi à la solliciter. Et à la solliciter pour qu’elle coopère, pas pour qu’elle nous balaye notre demande d’un coup de côtes ou de hanche.

Elle révèle de plus en plus son autre facette. Celle d’une jeune jument généreuse, désireuse de comprendre (ce qui peut expliquer ce côté colérique quand elle ne comprend pas ou n’est pas d’accord sur le contrat), joyeuse, avec réellement de l’humour, peu farouche et harmonieuse de corps et d’esprit.

Elle devient facile à vivre en main, en situation normale comme en promenade; elle est en passe de comprendre le travail à la longe et en liberté. Elle commence à accepter la notion de contrat d’allure, et la présence du mors dans sa bouche. Elle a même commencé les exercices avec le mors à pied, manque bientôt plus qu’à transférer ces apprentissages d’écoute et de sagesse avec un cavalier sur son dos !

En revanche, la météo quelque peu capricieuse nous fait perdre du temps sur ce débourrage (mais peut-être qu’Etoile en avait besoin pour digérer toutes les nouvelles règles de vie ? )

(photos et vidéos à suivre sans doute)

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.