Jeune Arabe entier facétieux

J’ai depuis quelques séances à remettre en route un pur sang Arabe de 5 ans, entier, que je nommerai Laeib pour l’occasion.
Je me déplace chez lui: l’accueil au club est impossible en ce moment, les paddocks sont complets!

Laeib doit bientôt être vendu et donc être prêt à se mettre au travail sitôt vendu.
Là où il vit, actuellement, peu de personnes peuvent le monter suffisamment souvent, il est donc régulièrement en jachère même s’il a été suivi par plusieurs personnes, soit sur le long terme, soit épisodiquement.

Il a la chance de vivre en prairie, mais il est en proie par ailleurs à des frustrations liées à son isolement (qui l’ont conduit il y a un an à ‘séquestrer’ une personne dans son parc, en l’empêchant d’en ressortir, si si! facétieux disais-je). Frustrations qui le poussent à quelques excès, quelques débordements dans son parc, en main ou sous la selle.

Laeib n’a visiblement pas une once de méchanceté, mais sa frustration est telle qu’il s’impose de plus en plus physiquement. L’agressivité ne saurait tarder s’il persiste dans cette voie. Cette découverte sur la possibilité d’impressionner les humains par ses frasques prend trop de place désormais dans ses relations. Ses propriétaires ont donc décidé de me faire intervenir régulièrement jusqu’à ce que ce jeunot soit apte à aller dans sa future famille.

Laeib a donc pour particularités de se montrer fantasque parfois en main comme au montoir (il semblerait qu’il ait une tendance à se mettre debout). En revanche, il est plutôt froid sous la selle sitôt qu’il est dans une carrière ce qui déboussole ses cavaliers usuels. Ah, et bien sûr, quoique sacrément amélioré semble-t-il, il use son énergie pour chercher à attraper avec les dents tout ce qui peut nous faire réagir et protester (ce que lui semble nommer ‘jeu’, pfff! sale gosse!).

Voici désormais la troisième séance passée. Laeib s’est avéré calme en main, d’une incroyable précision dans ses réponses une fois centré, calme au pansage, pas calme à la longe (bon, on y vient, mais ça bouge encore un peu trop fort), calme et énergique sous la selle en carrière.

Il répond favorablement aux interactions qui font entrer en jeu les énergies et la communication par visualisation.

Il est extrêmement réceptif même à distance à notre intention. Alors sous la selle, même s’il n’a pas l’air concentré, ou même s’il a l’air de dormir, étonnamment, nul besoin de mettre des jambes pour qu’il avance. L’intention suffit. Il reste donc à affiner ses réponses aux actions de la main, qui, pour le coup, manquent un peu de finesse…

Ce travail est donc pour moi une jolie succession pour le moment d’équitation éthologique, de visualisation pointue, d’Ecole de Légèreté et de communication fine qui me permet de centrer Laeib sur mes demandes sans entrer dans ce rapport de jeux et de force vive qu’il affectionne tant…

Merci Laeib pour ces séances si parlantes. Merci à ses propriétaires de m’avoir fait intervenir sur cet intéressant jeune cheval!

Vous aimez ? Partagez !
  • 10
    Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.