Bienvenue à Zacharie, Azina et QuiM’Adore!

Arrivés ce matin aux aurores après avoir roulé toute la nuit, Zacharie, Arabe gris doyen de 28 ans tout décharné et doté d’une belle énergie, Azina, petite ânesse obèse et toute douce, et Qui M’adore, beau bai de 14 ans, ont pris possession d’un paddock aux grand dam de leurs nouveaux voisins.

Le joueur Cody a passé une partie de la matinée à avoir peur – queue sur le dos, passage, souffles d’alerte – mais à vouloir voir Azina de près, emmenant dans sa fougue un Quartier joyeux (mais pas inquiet, lui) du climat frais et humide.

L’exubérante Féfée a parfois momentanément pris très peur de l’ânesse aussi, à s’en assommer dans le râtelier, ou à avaler de travers, partant comme une balle de ping pong sur quelques foulées… pour se raviser et faire un genre de « Mmmmh… ah non je me suis trompée, ça ne fait pas peur. »

Et surtout… au premier braiement d’Azina, j’ai entendu jaillir, du tréfonds du paddock troupeau au loin là-bas, une voix reconnaissable entre toutes, sortie des tripes, une voix pleine d’intensité, le hennissement le plus fort d’Eclipse, celui qu’elle ne produit qu’en cas d’émotion extrême… suivi d’une arrivée plein galop, tête haute, yeux écarquillés d’espoir infini… emmenant tout le troupeau derrière elle… (oui alors eux, hein, va falloir acheter un neurone là)…
Ah ma douce, demain, pas aujourd’hui, demain je te présente Azina, promis…

Azina s’est trop souvent couchée et s’est trop peu intéressée à la nourriture, je me suis permis une manipulation par effleurement des flancs en shia-tsu telle qu’enseignée par Pascal Vespertini. Puis j’ai veillé à ce qu’elle aille jusqu’au point d’eau et qu’elle boive bien. 12h de transport, à rester immobile, ce n’est pas rien pour des loulous sensibles…

Zacharie a lui passé son temps à manger. Qui M’Adore l’a copié en tout point, et l’a même accompagné pas après pas, comme son ombre, comme son double, se tenant souvent à ses côtés aussi fidèlement qu’un poulain, qu’un soldat, qu’un protecteur…

Qui M’Adore devrait commencer son évolution dans le travail d’ici une dizaine de jours.

Touchants, ces trois comparses, vraiment.

Nous allons entamer une recherche approfondie pour trouver tout ce qui peut permettre à Zacharie de se remplumer sans perturber sa flore digestive pour autant (voilà deux ans qu’il s’est amaigri, il est temps qu’il reprenne, on va bien trouver une voie d’entrée encore inexplorée, je l’espère en tout cas). Et puis sinon, qu’importe, il a une si belle énergie, il a le droit de vieillir ainsi aussi…

Vous aimez ? Partagez !
  • 3
    Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.