L’arrivée de Dahouk

Dahouk, jolie jument Barbe de 5 ans, revient cette année pour se perfectionner un peu plus dans sa relation aux personnes, et revoir quelques détails de respect qu’elle oublie de plus en plus semblerait-il.

Son arrivée ayant été accueillie par une flopée de mouches piqueuses, j’ai proposé de passer du répulsif sur la belle grise. Depuis l’an dernier, Dahouk a décrété qu’elle tolérait de moins en moins le bruit du ‘psssschhhitt’ du vaporisateur.
Boooon…
Ben alors on a commencé de suite la ré-explication de texte concernant la dangerosité d’un bruit qui fait pschitt…
Nous avons fait cet exercice dans son paddock, ce qui a été un poil épique, quoi que sans danger réel ni pour elle ni pour moi. Nous avons juste traversé une partie du paddock en marche arrière, marche en crabe, etc.

Le lendemain, sa propriétaire Caroline a refait le même exercice après avoir analysé la logique d’action et vu les réponses données par Dahouk, et la jument protestait déjà moins fort.

Puis le soir c’est au tour d’Amélie de venir comprendre comment cesser d’entretenir le mouvement sans cesse, et de commencer à avoir une Dahouk auto-moteur.
Oh, rien de nouveau, mais un nouvel enseignant amène toujours une motivation différente, et zou, c’était réglé dans la séance (mais que le mouvement avant, nous n’avons pas – pour la pauvre Dahouk – ajouté en même temps la direction ni le contrôle de l’encolure, des épaules ou des hanches 😀 )

Le surlendemain, c’est Caroline qui est venue tester ce qu’il en est d’exiger qu’un cheval se porte de lui-même, par contrat, dans l’allure et l’activité demandée initialement. Toujours sans diriger. La facétieuse Dahouk en a profité pour explorer le terrain derrière le club et a testé d’elle-même toutes les hauteurs de contre-bas !!!

Demain dimanche, nous reverrons une troisième fois sa fidélité au contrat d’allure, et nous passerons à la suite, avec la contrainte psychologique de devoir suivre une direction et un équilibre donnés, sans qu’elle ne mollisse…

Vous aimez ? Partagez !
  • 3
    Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.