Cours aux écuries de Montauriol

A l’Ecurie de Montauriol, tenue par Aymar, les cours se remplissent avec le retour des beaux jours.

La dernière fois, en plus de Séverine, toujours fidèle au poste avec la sensible, délicate et volontaire Princesse, j’ai eu la chance de pouvoir transmettre mes connaissances aussi à
– Aymar et son énergique voire explosif Quend’Or,
– Mélanie (j’ai oublié le nom de sa très énergique jument) [MàJ 01/05/18: Vaïla, merci Mélanie pour le rappel]
Mais j’ai pu aussi travailler Sergent, le cheval de M. de Bannières (qui ne pouvait, lui, être présent).
Sergent avait une certaine tendance à s’effrayer et rétiver trop facilement ces derniers temps.
Il a fallu retravailler l’approche du montoir, le calme, la décontraction, la sérénité, l’écoute de la finesse. Le gros et grand bonhomme avait eu l’air d’apprécier sa séance.

Ce samedi après-midi, dans les élèves présents, il y avait:
– Caroline et son placide, studieux et appliqué Tocosi, dont la seule incompréhension commune était la manière d’obtenir le relèvement d’encolure. Reste à travailler la minimisation des aides bien sûr (et la descente de jambes, dans laquelle les jambes doivent rester…), mais ceci n’est affaire que de prise de conscience.
– M. de Bannières et son bon Sergent. Sergent a accepté le montoir et adoré se mettre en mouvement sans se faire prendre dans les jambes. Son cavalier quant à lui a découvert l’isopraxie au trot et semble avoir apprécié. La notion de descente des aides est à développer, ainsi que la gradation d’action, mais cela se fera bientôt, c’est déjà bien engagé.
– Séverine et Princesse. Nous avons affiné la notion de prévalence de rêne extérieure pour gérer les épaules. En effet, Princesse persistait ce jour à se coucher dans les tourners (cela ne signifie pas qu’elle se couche au sol, hein, juste qu’elle penche trop). Pourtant, la rêne extérieure était tendue et la rêne intérieure demandait clairement le pli et cédait correctement. A ce degré-là, on entre dans les grandes subtilités. Ce qu’a fait efficacement Séverine une fois le jeu de rênes compris.
– Aymar et Quend’Or, qui a tenté moult fois de jouer les filles de l’air. Le travail de libération d’encolure ne peut aller avec lui sans un rappel permanent de relèvement d’encolure. Il a pris l’habitude de se défendre sévèrement dès qu’il se sent tenu. Maintenant qu’il ne l’est plus, il se fait plaisir clairement, mais il commence aussi à tester s’il peut exploser… non plus en défense mais en plaisir (ou habitude?). Bon, ben non bien sûr… Varier les hauteurs d’encolure, varier les équilibres, libérer à chaque fois… Bref, occuper sans coincer le bonhomme. Et commencer à travailler aussi sur le calme intérieur.
– Isabelle et son impétueux ibérique. Une première prise de contact pour clarifier l’emploi de la main et son utilité… en l’occurrence ici, le couple fonctionne bien, a une bonne base de confiance, et de dressage. Mais la notion de relèvement d’encolure et de gestion de l’équilibre latéral d’une épaule sur l’autre manquait pour que les déplacements soient un peu moins ‘brouillons’.

NB.
Le matin, sont venues en cours collectif au club depuis l’écurie de Montauriol (oui, décidément, c’était une journée à thème Montauriol):
– Alice et son doux et gentil Voyou
– Marie-Cécile et Barif le bon élève trop appliqué.
Nous avons revu les phases de la mise en main (et donc le rôle de chaque main, ce qui sous-entend l’indépendance des mains, et leur qualité de relâchement en position neutre voire en position active si c’est possible: agir sur la bouche d’un cheval, ça se mérite 😀 ).
Mais nous avons aussi rappelé la minimisation des aides propulsives… n’est-ce pas… 😉 😀

Vous aimez ? Partagez !
  • 2
    Shares

2 pensées à propos de “Cours aux écuries de Montauriol

  1. « La » très énergique jument se prénomme Vaïla 😀
    Encore merci pour ce cours Ghislaine et pour les futurs 🙂 c’était une vraie révélation, pleine de sensations nouvelles !
    Mélanie.

    1. Je suis ravie de ce retour.
      L’Ecole de Légèreté a cela de simple qu’elle est logique.
      Elle est toujours extrêmement bien saisie par les personnes qui ont une sensibilité vers l’équitation éthologique, de l’équitation d’extérieur ou de travail.
      Merci pour la séance, elle était très agréable! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.