Tirelire et ses yeux

On rigole, on rigole… En effet, notre nouveau compagnon, Tirelire, a les yeux planqués sous des replis de peau impressionnants au point qu’on ne les voit pas du tout ou qu’on les aperçoit rarement.

Tirelire se cogne rarement le groin, mais on le voit rater des gros morceaux de salade ou de carotte ou de concombre qu’il devrait repérer. Il met du temps à accepter de marcher quelques mètres plus loin que là où il a déjà exploré, même avec des friandises pour le guider. Il hésite, fait un pas, hésite, puis si la friandise n’est pas là, fait marche arrière à toutes pattes sans même oser faire demi-tour.

Depuis que nous l’avons, je croyais que Tirelire n’était pas obèse car sa croupe est plate et ses cuisses peu charnues. Cependant, j’ai appris depuis que si ses épaules étaient plus grosses que ses hanches, c’est qu’il était quand même obèse… Et ceci explique les trop gros et nombreux replis sur sa tête. Tirelire a un peu minci depuis son arrivée, et ô surprise, nous commençons à voir ses yeux!!! Mais à ce jour il n’a pas l’air de se diriger mieux que lorsqu’on ne voyait pas ses yeux! Attendons encore un peu avant d’en conclure à sa cécité partielle
On rigole moins du coup, là, hein… Allez, zou, chirurgie… esthétique? Liposuccion?

Oh mais alors, comment pourra-t-il participer au super test inventé par les scientifiques et expliqué ici?!

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.