Imaginer qu’Artus a rejoint Salomé

Artus, 8 ans, fils cadet de la famille Touyeras, est décédé hier soir, vendredi.
Je le revois encore courir derrière nos chevaux lors de la balade de Noël, si heureux de nous voir passer (et pourtant, les chevaux n’ont pas manqué dans sa vie).

Alors j’imagine Salomé, auprès de son jeune maître, nounou infatigable et idéale…

Une pensée spéciale pour l’enfant ou les enfants qui vont pouvoir vivre grâce à lui, grâce à son don d’organes…
Une pensée très spéciale pour les parents, la soeur et le frère d’Artus.

Vous aimez ? Partagez !

2 pensées à propos de “Imaginer qu’Artus a rejoint Salomé

  1. Artus, le beau petit garçon qui courrait dans les bras de sa maman le lundi midi, heureux de lui montrer son travail accompli près de M. Thomas avec son AVS, reçois toute mon affection ; tu es un ange, nous te prions et te remercions pour toujours nous rappeler ton sourire, ta vie, le bonheur que tu as donné à ta famille et aussi à nous que tu ne connais pas . Nous t’aimons très fort Artus et te disons à bientôt lorsque nous irons te rejoindre lorsque Dieu le père en aura décidé.

  2. Lettre anonyme d’octobre 2012

    « Mon cher petit Artus,

    Tu es parti. C’était comme un silence qui hurle.
    « L’homme qui a le plus vécu n’est pas celui qui a compté le plus d’années, mais celui qui a le plus senti la vie » disait Rousseau.
    La vie à tes côtés n’était qu’intensité et vérité.
    Tu brilles aujourd’hui parmi les milliards d’étoiles.
    Te voici entré dans l’amour.
    Nous nous reverrons, plus tard…

    En attendant, nous vivons, en union avec toi et le cœur rempli d’espérance.

    A Dieu »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.