Mise au repos de Sendre

Sendre, cheval délicat et vigoureux à la fois, s’est partiellement décollé une jonction entre ce qui fut son cartilage de croissance et l’os dans le boulet.
Ceci explique sa boiterie dans certains tourners, et son aisance le reste du temps.

La raison de ma demande de radio est simple: pour la première fois, les soigneurs de Sendre n’ont pas réussi à faire disparaitre la boiterie par leurs manipulations habituellement bénéfiques. Et ça, c’est pas rien… :-/

Dans l’idéal, il lui faut quelques mois de repos sans faire le fou (en ligne droite, passe encore, mais pas en rotation si le pied reste bloqué droit sur le sol pendant que le corps pivote…).
🙁
Deux solutions se profilent.
Soit rester au troupeau et espérer que cela aille à peu près bien, avec une guérison plus lente.
Soit trouver un nouveau lieu où il ne s’excitera pas de voir ses amis s’éloigner, et galopera le moins souvent possible.
Sendre étant très très émotif, le choix est draconien…

Vous aimez ? Partagez !
  • 1
    Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.