Bérénice et Sautenlair tracent leur route

Depuis quelques semaines, nous répétons aux pouliches, Holycoeur et Bérénice, qu’elles vont bientôt se séparer. Que Bérénice va aller découvrir d’autres horizons. Pareillement pour Sautenlair, Quadrille et Kizzy qui, sous des couverts un peu rudes parfois, ont quand même lié un lien spécial par l’entremise des bébés.

Ce soir est leur dernier soir ensemble.
Gratter Bérénice, vérifier une dernière fois qu’elle aime de plus en plus, malgré parfois une vague hésitation, se faire gratter l’entrecuisse, la queue… L’inciter à gratter Holycoeur qui vient toujours voir ce que sa ‘petite soeur’ est en train de faire. Regarder Holycoeur chercher dans le poil de petite soeur comment amorcer le grooming, encourager encore et encore, les lèvres fouillent, les pouliches ne se fuient plus, elles se grattent brièvement, mais cessent trop tôt…

Une dernière grattouille à Sautenlair, et s’éloigner, regarder les pouliches se courser, se menacer pour de faux, redémarrer, se réaffronter… La lune montante est superbe au-dessus d’elles. Holycoeur toujours de face, avec ses cabrers, Bérénice souvent de dos, avec ses croupionnades… Voir Bérénice s’essayer au cabrer, se dégonfler, et vite se mettre contre sa mère.

Sa mère, Sautenlair, qui est en plein grooming avec Kizzy. Longuement, sereinement. Un coup à droite, un coup à gauche. C’est Sautenlair qui mène la danse. Et tout le monde de se réinstaller autour du râtelier.
Qu’est-ce qu’elles mangent, ces juments!!! C’est impressionnant!

Profitez bien les filles, c’est votre dernière nuit ensemble…
Demain Holycoeur verra partir sa petite soeur, et elle la cherchera, l’appellera, se mettra sans doute en colère en galopant dans son paddock, ou en hennissant immobile, toute tendue. Demain, Quadrille et Kizzy regarderont, écouteront, et s’inquièteront elles aussi.
Il va manquer deux membres de la famille. Elles savent. Elles ont été prévenues.

Bérénice et Sautenlair quant à elles, vont découvrir de merveilleux paysages, de nouveaux compagnons, et elles vont pouvoir se promener dans les environs, qui sait, peut-être même avec le jeune Flash. Par une belle journée ils pourront aller jusqu’à un plan d’eau. Magnifiques moments qui les attendent…

Bonne continuation à ces deux merveilleuses juments aux histoires si touchantes, et à la rémission si probante…

Une pensée à propos de “Bérénice et Sautenlair tracent leur route

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *