Dylan ou le plaisir de travailler / os hyoïde

Dylan continue de progresser dans sa vision du travail.
Il y a des conditions cependant.

1/ Pas de mors.
Oh, ce n’est pas une lubie de ma part, loin de là!
a/ Sa bouche et son vécu
Tout d’abord, j’ai de quoi jouer sans mors sans avoir à y mettre Dylan aussi!
Moi qui avais acheté Dylan dans l’objectif clair d’en faire un cheval de l’Ecole de Légèreté pur sucre, que nenni.
Dylan est livré avec une bouche très petite, un palais très bas, et donc une susceptibilité à la seule présence du mors (voire son idée) assez nette – sans même parler de son vécu équestre qui lui demandait de rentrer dans un cadre très rigide trop tôt pour lui sans doute, même si cela été fait avec beaucoup d’amour.

Mais ce n’est pas tout…

b/ Ses raideurs, son os hyoïde
Poursuivre la lecture

Salon du cheval à Hambourg, avril 2018

L’Ecole de Légèreté a été intensément présente au salon international du cheval (Hansepferd) cette année à Hambourg.

Chaque matin, M. Karl y faisait une courte mais dense et instructive conférence. Chaque jour, même le vendredi, elle voyait se remplir les bancs et les espaces autour d’auditeurs tour à tour attentifs, enthousiastes, amusés mais toujours convaincus…
Menée en anglais par M. Karl, cette conférence était simultanément et brillamment traduite en allemand par Ilka Flegel.

Chaque début d’après-midi, une présentation pédagogique et Poursuivre la lecture

Dimanche 25 mars 2018: élèves de l’Ecole de Légèreté

Dimanche dernier, des élèves de l’Ecole de Légèreté se sont retrouvés à Equizones en Ariège pour présenter l’avancée de leur travail avec leur cheval (ou cheval attitré), selon des protocoles (assez libres) de divers niveaux.

Dans ce système en cours de test, en cours de rodage, il n’y a pas de note ni de classement.
Le protocole sert à Poursuivre la lecture

Ecole de Légèreté: se passer d’enrênement

Quel que soit votre niveau ou le niveau de votre cheval,
les événements peuvent vous amener à devoir l’enrêner par manque de solutions techniques,
ou juste parce-qu’on vous a dit que c’est ce qu’il faut faire sans que vous sachiez pourquoi.

Si cela ne vous convient pas, je suis à votre disposition pour vous apprendre à vous en passer.
Avec un mors simple, et des actions progressives et modérées.

Attention, cela implique de s’investir techniquement, parfois même sur du moyen à long terme, ce n’est pas un coup de baguette magique qui est proposé, mais un vrai travail d’éducation du cheval….

A terme, vous serez heureux (et votre cheval donc!) de pouvoir utiliser votre savoir-faire et vos mains là où les autres prétendent se passer des mains mais enrênent à tour de bras.

NB: cela risque d’être plus simple pour votre cheval que pour vous 😉

Regardez bien les photos: cheval qui s’étend, sans tirer ni passer derrière la main, quel que soit le cheval, sa conformation, son niveau de dressage:

SONY DSC

Assemblée Générale Ordinaire Ecole de Légèreté France

Ce samedi aura lieu dans la Drôme pour cette année, l’assemblée générale de l’Ecole de Légèreté France.

Rendez-vous est donné à l’écurie de M. Philippe Karl à 9h30, nous en profiterons pour le voir travailler son cheval somptueux (et somptueusement remis en forme et éduqué contre toute prédiction) Highnoon.

A 15h aura lieu Poursuivre la lecture

Pourquoi un cours d’équitation d’Ecole de Légèreté

L’Ecole de Légèreté, à quoi cela sert-il?
Au départ, l’Ecole de Légèreté nous permet de savoir que faire quand un cheval :
  • nous treuille, nous arrache les rênes, est inarrêtable,
  • ou n’avance pas assez, ou va trop vite,
  • ou met le nez dans le poitrail,
  • ou met la tête tout le temps en l’air, etc.
Pour de vrai, je veux dire. Avec de vraies actions de mains, de jambes. Que ce soit facile à comprendre pour le cheval.
Mais sans enrênement, sans mors plus dur, sans muserolle non plus, ni tout ça.
Sans pour autant être brutal non plus (mais la progressivité doit aboutir tout de même à l’efficacité).
Avec de la technique, de la patience, de la rigueur (si, si, ça, il en faut un peu quand même, ça remplace utilement un mors dur), et une bonne dose de persévérance.

Poursuivre la lecture

Vénus au pays de l’Ecole de Légèreté

Vénus a fait son entrée officielle dans l’Ecole de Légèreté ce week-end et s’est présentée à M. Philippe Karl.

Pour qui connait Vénus, on sait que cette jument, c’est un peu l’excitabilité, la joie de vivre et aussi le calme incarnés. Elle a toujours un regard intense, joyeux et étonné sur le monde, elle passe son temps à se concentrer intensément sur ce qui se passe autour ou au loin, mais elle est emplie d’amour, de naïveté et de douceur. Nous pourrions la résumer ainsi, telle que vue sur le stage:

Je n’ai pas eu le courage de sélectionner à partir de la vidéo les moments où elle fonce, ou bien met sa tête un peu à tout bout de champ… Elle n’a d’ailleurs fait que cela sur le premier jour, oubliant les trois quarts du travail pourtant tranquillement entrepris au poney club…
Et pourtant, en très peu de temps, elle a donné de plus en plus de séquences comme ça:
Poursuivre la lecture

Association Ecole de Légèreté France

L’association Ecole de Légèreté France a vu le jour il y a quelques mois.
Elle a pour mission entre autres de permettre aux instructeurs et élèves instructeurs de l’Ecole de Légèreté (de Philippe Karl, donc) de promouvoir l’équitation de tradition française, (respectueuse du cheval – dans sa morphologie, sa psychologie, etc. – sans artifice contraignant),
par le biais de manifestations en France.

Vous pouvez adhérer à l’Ecole de Légèreté France.
Ce faisant, vous manifesterez ainsi votre soutien à cette Equitation.
Plus le nombre d’adhérents sera élevé, plus l’association sera reconnue et entendue par les instances officielles, plus ces instances hésiteront à permettre les enrênements, les chevaux encapuchonnés (avec le cou trop plié qui amène le nez dans poitrail) par la force, etc. y ompris au niveau international
On pourra aussi se rendre compte de combien nous sommes en France, prêts à maintenir cette équitation respectueuse des chevaux de toutes sortes.

Par ailleurs, cette année, afin de vous permettre de mieux comprendre cet enseignement que, pour la plupart, vous vivez au sein du club sans même le savoir ni en percevoir toute la dimension, toute adhésion (30€) à l’association vous donne accès à une journée de stage (50€) gratuitement Poursuivre la lecture