Stick en fibre de verre: rappel

Vous savez, ces cavaliers qui ont pour (fâcheuse) habitude de ranger leur stick ou cravache dans leur botte…
En général, c’est juste le temps de quelques manoeuvres, pour se libérer les mains…
Ils ont très certainement dû entendre leur enseignant – s’ils en ont – leur dire que ‘Surtout pas malheureux! en cas de chute, ça peut se casser et te traverser le mollet!’ ou pire…

Bon.
Au club, vous m’avez vu jeter des quantités phénoménales de cravaches ou sticks, sans rechigner, sitôt que je les repérais potentiellement blessants.
Leur utilité est d’aider le cheval à comprendre son cavalier, pas à le blesser accidentellement sur un toucher banal…

Alors, voilà…
Poursuivre la lecture

Chambardements dans les paddocks

Pourquoi ces chambardements?
Afin de respecter l’engagement de libérer un paddock pour début août.

Le but est de pouvoir accueillir Dahouk, jeune jument barbe dont les propriétaires partent en vacances au mois d’août. Elle est à peine débourrée, et a simplement besoin de comprendre un peu plus les gestes et attentes des humains, qu’elle fuyait il y a seulement quelques petits mois encore.
Sa monitrice habituelle vient d’accoucher, et est bien en peine pour la travailler 😀
C’est donc ici qu’elle vient progresser.
Poursuivre la lecture

O rage, ô tempête glaciale

Bon, on va pas se mentir, dimanche soir, le temps est annoncé environ mauvais, mais en pire.
Nos chevaux s’étaient déjà bien congelés pour la plupart aux dernières grosses pluies, là ils annoncent fort vent et températures matinales pas joviales, le tout bien arrosé…

Bon.
Nous couvrirons donc les plus frileux…
Et vous invitons à couvrir les vôtres… et proposer aux propriétaires indisponibles de le faire pour leurs chevaux 🙂

Vermifugation mercredi dernier

Nous sommes arrivés au terme des trois mois suivant la dernière vermifugation au fenbendazole.

Comme souvent à ce stade, quelques chevaux ont commencé à se plaindre du ventre.
On a réglé le problème les symptômes des maux de ventre puis zou, vermifugation.

Comme c’est l’hiver et qu’en théorie il n’y a pas d’insectes en route, nous avons opté pour une molécule très nocive Poursuivre la lecture