Les évolutions de Cody

Mélanie a pris à cœur cet été de s’occuper de Cody, quelques fois secondée par Lena, parfois avec quelques indications de ma part. Mais elle et lui ont avancé dans leur relation et la confiance a gagné Cody, et il en a découlé plus de calme aussi.

Parallèlement, Cody a été introduit dans un groupe de chevaux mâles (il a fait quelques semaines non concluantes avec Kizzy, ce qui était quand même mieux que d’être seul), et il a enfin pu jouer, s’exprimer, s’épanouir dans son développement de jeune cheval. Il s’avère être très prisé comme compagnon de jeu par Sisco et Quartier, qui ne sentent pas leur virilité être remise en cause par le jeune pie…

Le résultat est tel que ça y est, on a pu Poursuivre la lecture

Les progrès de Cody

Cody est arrivé au poney club depuis 6 semaines à présent.
Ses progrès sont énormes: en fait, il a appris notre langage corporel, il se régale à évoluer en longe comme en liberté et a amorcé les longues rênes.
Il s’est tout aussi bien comporté au travail en main, comprenant vite les reports d’équilibre à faire selon les actions de la main (hauteur d’encolure, mobilisation des épaules et des hanches), mais n’est pas encore à l’aise avec ça… par manque de pratique uniquement 😉

Photo0008

Poursuivre la lecture

Cody vient apprendre l’humain et le débourrage

Cody est un très joli cheval de 5 ans.
Il a grandi auprès de sa maman sans jamais être trop manipulé, ni réellement croiser d’autres chevaux ni quitter son parc. Il a même plutôt appris à fuir le contact physique de l’homme, sans pour autant perdre sa curiosité envers lui.

C’est donc un cheval très craintif, méfiant, évitant, qui a été mis à la vente il y a 6 semaines et qui a été apprivoisé et acheté par ses actuels propriétaires. Acheter un cheval comme cela, c’est un peu jouer à quitte ou double.
Soit les expériences du cheval lui ont appris à se méfier mais cela n’a pas entaché son envie de contact et d’apprendre et c’est sans rapport avec son mental… et bon, il y a un sacré travail à effectuer, mais les résultats seront extraordinaires.
Soit le mental est fragile, ou encore les expériences désagréables ont profondément abîmé son envie de belle relation, et là, ma foi, il y aura du boulot délicat à vie…

Photo0004

Poursuivre la lecture

Diva poursuit son débourrage

Pendant ce temps, patiemment, par petites touches, Diva continue ses progrès sous la selle d’Anaïs-Sarah. La pouliche travaille encore en licol, elle n’a pas encore assez compris les leçons de la main pour être embouchée…

Elles marchent en autonomie, elles trottent aussi en autonomie, elle peuvent même aller dehors (PTV)… Et Diva vient même de faire ses premières foulées de galop montée!

Diva semble une jument facile et généreuse!

N’en croyez rien, cette beauté est Poursuivre la lecture

Diva et son débourrage

Rappelons-nous, Diva portait sa cavalière pour la toute première fois mi-août. 🙂

Depuis, Anaïs-Sarah et Diva travaillent régulièrement en cours avec Ghislaine.
Du travail en main, toujours, pour poursuivre son éducation (celle de Diva 😉 ) et vérifier et/ou rappeler les acquis et du travail monté. Voici deux mois donc qu’elle monte pendant quelques minutes une fois par semaine sur le dos de son poney.
Longée par Ghislaine, elle est passée:
de l’arrêt https://www.youtube.com/watch?v=0eWKOtHIMSw
au pas Poursuivre la lecture

Lune ne panique plus

Cette fois c’est vérifié et revérifié, Lune ne panique plus. Bon, elle reste un peu inquiète comme un jeune cheval inexpérimenté, mais voilà, ses peurs et ses colères sont tout-à-fait ‘normales’.
Sans qu’elle soit complètement joyeuse, elle commence quand même à prendre plaisir à répondre (tant que rien ne vient la distraire), elle se laisse enfin aller à nos demandes.

J’ai même pu la monter ce soir, alors que j’avais un blouson Poursuivre la lecture

Uzul a fini sa remise en route

Il est resté une semaine au club.
Uzul a petit-à-petit abandonné son air si retenu et son immobilité inquiète.
Sans que ce soit encore vraiment dans la décontraction, il s’est quand même livré plus généreusement à pied et sous la selle en très peu de temps.

Il a révélé de belles allures, un pas de roi, un caractère en or, et un profond attachement pour sa propriétaire.
Poursuivre la lecture

Les belles histoires 12

Ah Galopin de ma Pâture est arrivé au Club début 2012, puis il y a fait sa vie, au pré, au milieu du troupeau. Son seul travail était une baby promenade par-ci et tenir compagnie par-là.

Puis l’été 2014, Diva arrivait au Club. Sa propriétaire Anaïs-Sarah venait souvent s’en occuper, accompagnée de Maman (moi, donc) et sa petite sœur Stella.
Celle-ci, trop jeune pour approcher et s’occuper de la toute jeune et encore toute nouvelle pouliche, demandait à Ghislaine si elle pouvait s’occuper pendant ce temps d’un poney qui en avait besoin. Voilà donc comment les chemins de Galopin et Stella se sont croisés…
Poursuivre la lecture

Uzul, le retour

Uzul, débourré au club il y a quelques années, est de retour.
En effet, ce petit cheval vient parfaire son débourrage.
Oui oui.
Parce-qu’en vérité, Uzul n’a plus jamais été monté depuis son débourrage.
Et en vérité, Uzul, chez lui, joue au petit sanguin et ne se pose jamais vraiment.

Du coup, Uzul ‘accapare’ toute l’énergie de sa propriétaire à gérer son stress, ce qui n’en laisse pas pour terminer la séance sur de la monte…
Mais cette année, sa propriétaire a quelques temps à consacrer à son noble destrier, hé hé, pas de bol, finies les vacances annuelles (comprenez: qui durent toute l’année).

Uzul est arrivé ce matin pour une semaine. Il a déjà revu les bases avec sa propriétaire et a même été ‘enfourché’ (non, il n’a pas fini en brochette dans une fourche! tsss) au pas!
Super progression en une séance! 😉