Cochons et chevaux

Bon, alors, les suidés et les équidés ne sont pas du tout, mais alors pas du tout faits pour se comprendre.

Les cochons, comme les chevaux, dominent en mettant l’intrus en fuite.
Sauf que les codes du cochon sont: hérissement de la crête, marche en crabe en forme de virgule (type ‘appuyer’ pour les équitants), et éventuellement combat en tentant de renverser l’adversaire en lui rentrant dedans à coup de groin.

Qui plus est, le cochon plaque très mal Poursuivre la lecture

C’est de l’art du cochon

De très bonnes volontés se sont mises à peindre quelques barres d’obstacles en bois cet été.
Pas que les barres, d’ailleurs: nous avons déploré quelques débordements sur les vêtements, tuyau, gravier (cailloux nettoyés un à un à la brosse à dent ou presque ensuite 🙂 ), chien, cheveux, peaux diverses…

Ce comportement hilare et estival a fini par intriguer notre artiste-peintre préféré, et a même donné de très jolis résultats:
Poursuivre la lecture

Tirelire est animal de compagnie

Tirelire a été pucé hier pour pouvoir bénéficier du statut d’animal de compagnie.
Tout comme Bar’Quête, Sheep’s et Kirikou en avril dernier.

Il a été aussi vacciné.
Et puis bon, à y être, on lui a aussi coupé les canines pour qu’elles ne risquent pas de le blesser (puisqu’elles poussent sans cesse).

Alors, bon, pucer et vacciner, soit, une bonne grosse piqûre et zou, c’est fait!

Cependant, pour scier des canines de cochon (défenses en bas et grès en haut) …

Tout d’abord, ben il a fallu retourner Tirelire. Poursuivre la lecture

Tirelire et ses yeux

On rigole, on rigole… En effet, notre nouveau compagnon, Tirelire, a les yeux planqués sous des replis de peau impressionnants au point qu’on ne les voit pas du tout ou qu’on les aperçoit rarement.

Tirelire se cogne rarement le groin, mais on le voit rater des gros morceaux de salade ou de carotte ou de concombre qu’il devrait repérer. Il met du temps à accepter de marcher quelques mètres plus loin que là où il a déjà exploré, même avec des friandises pour le guider. Il hésite, fait un pas, hésite, puis si la friandise n’est pas là, fait marche arrière à toutes pattes sans même oser faire demi-tour.

Depuis que nous l’avons, je croyais que Tirelire n’était pas obèse car sa croupe est plate et ses cuisses peu charnues. Cependant, j’ai appris depuis que si ses épaules étaient plus grosses que ses hanches, c’est qu’il était quand même obèse… Et ceci explique les trop gros et nombreux replis sur sa tête. Tirelire a un peu minci depuis son arrivée, et ô surprise, nous commençons à voir ses yeux!!! Mais à ce jour il n’a pas l’air de se diriger mieux que lorsqu’on ne voyait pas ses yeux! Attendons encore un peu avant d’en conclure à sa cécité partielle
On rigole moins du coup, là, hein… Allez, zou, chirurgie… esthétique? Liposuccion?

Oh mais alors, comment pourra-t-il participer au super test inventé par les scientifiques et expliqué ici?!

Tirelire nous a enfin rejoints

Il est là!!!      Il est là!!!      Il est là!!!              :rainbow:  :rainbow:   :rainbow:

Il est trop trop mignon! Si, vraiment… [edit: le premier qui trouve ses yeux gagne un yoyo en bois du Japon!]

Il respire la douceur et la délicatesse!  [edit: et la fainéantise]

Il est là!!!      Il est là!!!      Il est là!!!             :rainbow:  :rainbow:   :rainbow:
Poursuivre la lecture