Première Hirondelle

Ca y est, voici trois jours qu’une Hirondelle réinvestit les lieux dans l’écurie, au-dessus du box de Pompon!

Quel plaisir, quelle joie de se dire qu’elle a survécu à son périple, aux pesticides, aux prédateurs, aux intempéries, et qu’elle est revenue…

Vivement le retour des autres, la voir seule pour le moment fait bizarre. Bon, elle arrive bien tôt, certes, croisons les doigts pour les suivantes!

Enfin! Les Chardonnerets sont là!

Hier matin, nous avons vu pour la première fois des Chardonnerets sur les cardères au club.

Voici bien six ans que nous laissons patiemment pousser les cardères ici ou là afin de les attirer avec cette nourriture dont ils sont friands (et dont leur nom est issu).
Les cardères, ce n’est pas spécialement joli quand c’est sec, mais vraiment, vraiment, elles attirent les Chardonnerets. Elle ont l’avantage de faire réservoir d’eau pour les insectes l’été grâce à l’implantation originale de leurs feuilles. En plus, elles seraient efficaces Poursuivre la lecture

Deux Hirondeaux sur quatre

Notre nichée côté Sud de l’étable avait mal attaqué l’avant-vol, perdant prématurément le plus petit de la couvée.
Elle a mal continué, perdant le plus courageux, le plus tête brûlée, le plus précoce des trois restants: soit il a mal atterri lors d’un de ses vols prématurés, soit il a croisé un chat ou un faucon tandis qu’il n’était pas assez habile ni pour prendre son vol, ni pour faire des galipettes aériennes.
🙁

Les deux bébés qui restent sont Poursuivre la lecture