Stewball, Capucine et Bianca: un calme séjour

Cheval, chèvre et brebis viennent de passer trois semaines au poney club, et sont repartis ce dimanche.

Stewball a passé ce séjour – avec Capucine qui refuse de le quitter – dans le paddock de Kizzy et Quadrille.
En effet, cet été, c’est Quadrille qui avait partagé la vie de Stewball et ses ruminantes chez lui 😉 Il y avait donc peu de risque que cela se passe mal entre eux.
De façon surprenante, ou prévisible selon le point de vue, Quadrille a Poursuivre la lecture

Sheep’s l’a échappé belle!

Ou: Quand les meilleures intentions se heurtent aux lois de la nature…
Bref, une variante de: L’enfer est pavé de bonnes intentions.

(pre-scriptum: ceci est un article sur nos moutons… mais ça fonctionne pareil chez nos chevaux, alors faites comme si on parlait de chevaux, sautez juste le terme ‘rumination’ et c’est quasi tout bon)
Poursuivre la lecture

La tonte des moutons 2015

Elle est là, elle est toute fraiche, elle date de ce matin, la tonte nouvelle!

Kirikou y est passé en prem’s.
Aussitôt tondu et relâché dans le box, il a aperçu son corps…
Et là… le drame!
En effet, en tournant le regard vers derrière, il s’est rendu compte que c’était… noir! et tout petit! au lieu d’être marron volumineux!
Il a cru qu’il y avait un autre que lui là derrière! La course en avant qu’il a faite pour se fuir!
Trois fois il s’est vu par accident, trois fois il s’est fait peur!
Vous savez, quand quelqu’un vous fait une coupe de cheveux, une couleur ou un déguisement super original, et que vous vous croisez parfois dans une glace? Ben à chaque fois, pareil, l’effet surprise est efficace!

:rotfl:

Ensuite, Kirikou s’est un peu posé, sans vraiment se rendre compte de l’absence de sa mère. Il était trop déboussolé par le fait de sentir la fraicheur de l’air sur son corps, le contact froid des murs, ou le contact inhabituel de la laine de Bar’Quête!
Et là, Kirikou a eu une mauvaise surprise.
Poursuivre la lecture

Bar’Quête a trop chaud

Bar’Quête a trop chaud, et ce n’est pas encore la saison de la tonte.
Donc, il n’y a pas de professionnel prêt à venir s’occuper de la belle et douce Bar’Quête et de sa laine loooongue et chauuuude!

Alors, à la voir respirer si fort, ce midi, j’ai dit (un truc super puissant): « Ca suffit ».
Et zou, une paire de ciseaux.
Zou, une poignée de grains de maïs.
Et zou, viens par là que j’t’attrape.

Troooop fière!
Mais trop long, donc je n’ai fait que les 2/5èmes de notre belle brebis (ça, c’est pour vous faire revoir vos fractions! c’est plus ou moins que 1/4, 1/3, et 1/2, dîtes?)

Et ça donne:
Poursuivre la lecture