Alerte Séneçon

Il est là, le séneçon commun, il pousse partout, on peut passer à côté vingt fois sans le voir et le découvrir alors qu’il a déjà semé ses centaines de graines alentours.
Il pousse vite, il est déjà en fleur alors qu’il n’est quasiment pas sorti de terre.
On est envahis, et la lutte va durer des mois.
Elle est perdue d’office si on ne s’y met pas tous.
Va falloir se serrer les coudes et s’y mettre… tous… merci!

Nous allons sans doute chercher une nouvelle voie pour occuper l’espace par des graminées en quantité, mais c’est déjà tard, et il n’était pas possible d’accéder au PTV ni ailleurs avec un tracteur, avec toutes ces pluies…
Reste à prier que le séneçon de Jacob, qui ne fleurirait parait-il que mi-juin, ne montre pas le bout de son nez… 🙁

Le séneçon commun est bien moins toxique que le Séneçon du Cap ou de Jacob, mais il n’est pas sans danger pour autant, et le principe toxique s’accumule avec celui de tous les séneçons…
Pfff, ben on n’a pas fini de se prendre la tête… 😮

Salon de Hambourg 2018

Tous les deux ans, un salon international du cheval se déroule en Allemagne.

Philippe Karl s’y était présenté il y a quatre ans avec son cheval Hanovrien High Noon. Le couple était accompagné de plusieurs instructeurs de l’Ecole de Légèreté, et nous les avions vu évoluer ensemble sur la piste

M. Karl s’y présente de nouveau, avec un niveau technique bien supérieur à présent. Il s’y présentera seul avec High Noon, pour un programme complet, bien au-delà de la seule et majestueuse Haute Ecole.

Dans la même journée, les couples instructeurs de l’Ecole de Légèreté de toutes nations présenteront aussi une démonstration de ce qu’est le travail des chevaux. Carole Lothon fait partie des dignes représentants de l’EdL, et elle est sur place avec son cheval Ravel depuis quelques jours déjà (ce qui lui a permis d’assister à la réunion internationale d’APPEL, l’association internationale de l’EdL).

Par ailleurs, chaque jour aussi, une conférence sera donnée par M. Karl.

Si vous me cherchez entre vendredi et dimanche, c’est là-bas que vous me trouverez, auprès de Céline Fouquet et j’espère d’autres élèves.

Accident de jeu…

Dimanche après-midi avec le temps froid et humide en cours, les poneys et chevaux ont été de nouveau couverts (sauf Cody qui est délicat à couvrir, j’ai préféré, pour la sécurité du cheval comme des soigneurs, qu’il reste tout nu, tant pis pour son confort).
C’est la deuxième fois en peu de temps que le climat devient si insupportable.
Pépito et Pirate, lors d’un jeu entre eux, se sont culbutés l’un sur l’autre, n’arrivant pas aisément à s’extraire l’un de l’autre. On suppose que Pépito s’est coincé d’une façon ou d’un autre dans la couverture de Pirate, vu ce qu’il en reste. Poursuivre la lecture

L’intelligence de Vitamine

Vitamine, ponette vive et au caractère à la fois timide et bourré d’émotions, n’est pas, n’a jamais été, une ponette facile. Du moins pas pour les débutants.
Elle semble se méfier, et pourtant elle s’impose, pas forcément par le biais attendu…

Par exemple, sous la selle, elle fait tout, absolument tout ce qu’on lui dit. Mais qu’elle sente un défaut de Poursuivre la lecture

Météo notre amie…

Peut-être va-t-elle changer d’ici là, certes, donc les propos suivants seront à modérer en fonction des futures évolutions des estimations météorologiques.
Mais il semblerait que la météo ne soit guère clémente depuis lundi soir tard jusque mardi nuit tard… Du tout.

Je vous suggère de peser le pour et le contre concernant le fait de couvrir ou non votre équidé…

Bonnes réflexions personnelles à tous! 😀