Adesias Cavallo

Cavallo, ce bel ibérique blanc que certains d’entre vous ont croisé quelques fois, lorsque Philippe et lui venaient nous rendre visite (souvent accompagnés de Lancelot et une cavalière, et de Valiente et Bernard), Cavallo donc, nous a quittés à 22 ans seulement.

Un superbe bonhomme, énergique, généreux, compagnon idéal de balade, il a sillonné tous les chemins de la région…

Poursuivre la lecture

Adieu belle Dona

La jument de Patricia, Dona, cette jument si belle et habile, souple comme un chat, nous a quittés brutalement hier.
Emmenée d’urgence à la clinqiue vétérinaire, Dona,s’est éteinte dans les bras de sa maîtresse.

Je reste sous le coup de ce drame injuste et violent qui touche cette famille de chevaux, cette famille d’humains.
Je n’ose même pas imaginer les tourments qu’ils endurent en ce moment.

Adieu Dona, puisses-tu briller libre parmi tes semblables dans cet ailleurs qu’on aimerait imaginer merveilleux.

Respectueux hommages à Lino, ce grand Monsieur…

Lino de Bésède. Cheval de Mérens. Etalon.

Reproduction, Balades, Spectacles, Démonstrations, Obstacle, Hunter, Dressage selon l’Ecole de Légèreté… Un cheval complet, accompli par excellence.

Et que de qualificatifs pour lui seul…

Le Beau Lino (oui, car il a de l’humour aussi), Lino le Macho.
Le fier, l’impétueux, le talentueux, le brillant Lino…
Poursuivre la lecture

Adieu fier et vaillant Kindy Boy

Kindy a eu le temps de faire ses adieux, de près ou de loin, à tous ceux qui l’ont accompagné et encouragé ces dernières semaines; il nous a quittés grâce à l’aide de sa vétérinaire, Lise Lopez, ce midi.

Les derniers jours nous ont montré un Kindy affaibli, sans le moindre appétit, avec un ventre gargouillant, des urines trop fréquentes.

Après être passé entre les mains de Florence Lombardini (communication intuitive), il nous a amenés sur la voie de l’apaisement, il nous a guidés vers l’acceptation.

S’il a pu être régulièrement tracassé sur les dernières 48h, laissant cette fois les calmants impuissants, il s’est systématiquement et immédiatement apaisé sous l’impulsion de Pascal Vespertini, praticien shia-tsu (et de Florence, bien sûr).
Et c’est complètement serein et confiant, sans le moindre signe de douleur, bien qu’épuisé, qu’il a attendu que Lise vienne l’aider à nous quitter.
Merci à Kindy d’avoir tant pris soin de nous, c’est un grand bonhomme.

« Souhaitons que son dernier rêve ait été un grand galop euphorique dans les plaines » Steph.

Poursuivre la lecture

Dragibus nous a quittés

Dragibus coquin, Dragibus trop mignon, Dragibus énoooorme avec ses cabrioles, Dragibus trop câlin, Dragibus ceci, Dragibus cela…
Son propriétaire n’a jamais tari d’éloges, la voix pleine de fierté et de tendresse, les yeux brillants, quand il parlait du fils de Mandarine.
Il était même question, vendredi dernier, que Dragibus ne vienne peut-être pas vivre au club et reste chez lui, tant il remplissait ses maîtres et sa maison de mille bonheurs.

Dragibus s’est coincé dans la longe de Nuts hier soir. Dragibus a perdu la vie en jouant avec son papa.

Une vie brève mais pleinement heureuse.

Adieu petit Dragibus…

Adieu Milka

Certains d’entre vous ont connu la mère de Milka, notre Noukia, chienne merveilleuse, douce, posée.
Certains d’entre vous l’ont connue en personne, la belle Milka, la bienheureuse chienne de Marion

Milka a eu une vie longue et bien remplie, heureuse tant que faire se peut, alors, affectueusement, adieu Milkahouette…
Nous sommes par le cœur et la pensée avec vous, Marion, Alexandre, Jelena et Mileva, pour cette bien ‘triste journée’…

Mot d’adieu à Sultan

Sultan, nous l’avons connu encore très jeune, alors qu’il était purement et simplement terrorisé par la seule présence humaine.
Heureusement, ce petit bonhomme est devenu absolument confiant en l’homme après avoir fait un stage de quelques mois au club, lui permettant d’apprendre le langage surprenant – et finalement pas si compliqué – des humains.

Sultan était déjà très joli, il s’est fait magnifique une fois adulte.
Il a très tôt trouvé une propriétaire qui l’a fait castrer et qui n’a rencontré aucun problème pour le débourrer ensuite quand il a eu trois ans.

Sultan est mort après cinq ans passés avec cette propriétaire extraordinaire, totalement sous son charme, cinq ans de bonheur commun, de promenades, de complicité.
Des coliques inexplicables ont emporté ce magnifique compagnon de vie…

Adieu gentil Sultan, et beaucoup de courage à sa propriétaire et amie pour surmonter cette mort brutale et injuste…