Pourquoi un cours d’équitation d’Ecole de Légèreté

L’Ecole de Légèreté, à quoi cela sert-il?
Au départ, l’Ecole de Légèreté nous permet de savoir que faire quand un cheval :
  • nous treuille, nous arrache les rênes, est inarrêtable,
  • ou n’avance pas assez, ou va trop vite,
  • ou met le nez dans le poitrail,
  • ou met la tête tout le temps en l’air, etc.
Pour de vrai, je veux dire. Avec de vraies actions de mains, de jambes. Que ce soit facile à comprendre pour le cheval.
Mais sans enrênement, sans mors plus dur, sans muserolle non plus, ni tout ça.
Sans pour autant être brutal non plus (mais la progressivité doit aboutir tout de même à l’efficacité).
Avec de la technique, de la patience, de la rigueur (si, si, ça, il en faut un peu quand même, ça remplace utilement un mors dur), et une bonne dose de persévérance.

Tout ça pour ? 35, 45, 60€ la séance! C’est cher, hein? Oui. Enfin, pour mon porte-monnaie, oui.
Mais reconnaissez que c’est mieux d’acheter du savoir, du savoir être et de l’intelligence d’action,
plutôt que des ficelles ou des bouts de ferraille !
(sans vouloir faire du tort aux magasins d’équitation, entendons-nous bien ! s’ils pouvaient cesser de vendre tous ces accessoires inutiles, ce serait quand même génial ! 😉 ).
 
Ensuite, pour ceux qui se questionnent sur le contre-galop, ou les déplacements latéraux, ou le juste contact (le contact utile donc), ou la juste activité, la cadence, etc. nous avons des réponses. A toutes les questions (enfin, je crois, je n’ai sans doute pas encore eu à essuyer toutes les questions au monde).
Et vous pourrez en déduire le bon emploi des aides pour que cela soit plus facile pour votre cheval (du coup, ce sera cent fois plus dur pour vous; hé si; et tout ça pour? oui, toujours la même somme, ne me remerciez pas).
Quand on comprend les situations et l’objectif, on devient logique pour notre cheval.
 
Mais cette école sert aussi à comprendre et donc résoudre des problèmes d’équilibre, ou d’obéissance pour les chevaux sortant en cso, dressage, TREC, etc.
En Basse comme en Haute Ecole.
Simplement, ah zut, elle ne fait pas le café, ni le ménage (enfin, pas celui auquel on pense) n’insistez pas.
Opium et Charlène à l'obstacle
Charlène et Opium
Quadrille et Louna
Sabrina et Sisco
Sabrina et Sisco
 
 
 
 
 
 
 
Au fait! ce n’est pas une ‘méthode’ comme je l’entends trop souvent.
Ceux qui associent l’Ecole de Légèreté à une méthode ont raté le principal.
 
L’Ecole de Légèreté elle dit juste:
– d’abord le cheval doit comprendre les aides, et y répondre avec générosité et confiance; c’est la légèreté première.
– ensuite le cheval doit se symétriser par des assouplissement; c’est la flexibilité
– ensuite le cheval doit accepter de se déplacer en tous sens; c’est la mobilité
– enfin le cheval doit pouvoir se cadencer; c’est le rassembler, la légèreté aboutie, qui améliore la légèreté première.
 
Les procédés employés pour parvenir à tout cela dépendent du cheval, de son cavalier, du contexte, etc. On peut attaquer par une logique avec un cheval (alléger un cheval lourd à la main) et par la logique inverse avec tel autre (lui faire prendre fermement les rênes vers l’avant)!
Est-ce une méthode? Non. C’est un ensemble de méthodes, de façons de faire.
Dire qu’il s’agit de La Méthode Karl, c’est une hérésie.
Dire que c’est une philosophie, qui utilise tout procédé respectueux pour parvenir à enseigner au cheval ce qui lui permettra de s’épanouir physiquement et mentalement, ok, ça se conçoit.
Ce n’est pas non plus une secte (ou alors une super chouette, d’utilité publique).
 
C’est une réflexion profonde sur l’éthique et donc sur la connaissance du cheval, et du coup sur les actions à adapter à chaque cheval, à chaque moment changeant. Seule ligne commune de cet enseignement quelle que soit la situation: être au plus juste, au plus logique dans la situation donnée (morphologie, niveau d’éducation, niveau du cavalier, état du terrain, psychologie du cheval, geste locomoteur à effectuer, etc.).
 
Après avoir dilapidé vos 45 ou 60€, serez-vous devenu un cavalier hors norme? Non. Désolée d’être si brutale.
Vous serez en revanche plus clair dans vos attentes, dans vos demandes, plus serein parce-que vous savez comment vous sortir de telle ou telle situation, donc plus efficace, donc votre cheval sera plus à l’écoute et plus volontaire…
Et voilà! le cercle vertueux est enclenché.
Vous ne serez pas hors norme pour les hommes, mais vous verrez dans l’oeil de votre cheval combien vous êtes en train de le devenir pour lui…
Et pour les plus que passionnés, vous verrez, petit-à-petit, pas besoin d’un cheval hors norme pour accéder à la Haute Ecole, et sans lui arracher des larmes et du sang, non. Vous verrez, dans votre coeur, combien votre cheval devient un cheval hors norme lorsqu’il vous offre tout sa générosité, son écoute et toute sa puissance…
 
Tout ça pour dire?
Ah oui: si vous souhaitez des cours d’équitation de tradition française donc, je me tiens à votre disposition.
Zone: jusqu’à 120-150km autour de Villefranche de Lauragais.
Tarifs: sur la structure : 35€ avec votre cheval, 45 avec un des miens. Hors Al-Fort : 60€
Tel: 06 82 57 16 91
Rachelle et Buddy
Rachelle et Buddy
Rachelle et Buddy
Rachelle et Buddy
Ghislaine et Eclipse
Ghislaine et Eclipse


 
Si cette philosophie vous intéresse mais que vous n’aimez pas ma verve, mes collègues sont tous compétents, n’hésitez pas à aller les voir, ils sont super!
(pensez, si vous souhaitez vous former selon les principes de l’Ecole de Légèreté, à vérifier que la personne qui vous propose cet enseignement est bien dans une des listes de liens ci-avant).
 
Post scriptum:
Aux petits malins qui dénigrent l’Ecole de Légèreté…
Vous imagineriez, vous, des voleurs qui portent plainte parce-qu’ils ont emporté un appareil ménager sans prendre le mode d’emploi mais qui se sont blessés en utilisant (mal) l’appareil volé?
 
Bref, hep! ceux qui viennent piocher des trucs et astuces,
– pour aller plus vite et résoudre un problème comme par magie sans imaginer les revers de toute médaille (et donc en critiquant plus tard le fait que ‘ça ne marche plus’ parce-qu’ils n’ont rien compris aux tenants et aboutissements),
– sans avoir ouvert un livre de M. Karl, sans avoir suivi son enseignement sur quelques années,
– mmmhhh, et si… vous alliez voir ailleurs?
 
Etre curieux, passionné, c’est être ouvert, c’est chercher encore et encore, c’est remercier ceux qui nous facilitent la tâche en nous évitant tant d’écueils… Prendre des astuces, c’est possible, mais pas en critiquant ensuite l’astuce ‘volée’, mal volée, incomplètement volée, volée sans comprendre tous les prérequis pour qu’elle fonctionne, toutes les précautions pour qu’elle ne se détériore pas… Volez des trucs et astuces, mais si vous n’arrivez pas au résultat escompté, c’est de votre faute, pas de la faute de l’Ecole de Légèreté.
A bon entendeur, les petits malins 😉
 
Vous aimez ? Partagez !
  • 9
    Shares

4 pensées à propos de “Pourquoi un cours d’équitation d’Ecole de Légèreté

  1. Je viendrai vous rendre visite avec Altaïr pour quelques cours dont nous programmerons la date à l’avance, pour continuer dans notre évolution de « couple »…
    A bientôt

  2. Comme toutes les pratiques (je n’ose dire « méthodes ») qui impliquent du changement, elle a forcément de fervents défenseurs et des détracteurs. Pour autant, elle possède forcément des atouts et sans doute aussi des inconvénients. Tout est toujours question d’adaptation au cas par cas, de dosage, et de subjectivité !

    1. Non, en effet, ce n’est pas une méthode… Oui en effet, c’est un sacré changement, oui il y a détracteurs et défenseurs, les détracteurs étant ceux qui n’essaient même pas de comprendre, ou ceux qui essaient sommairement, passant à côté du principal, et croyant que c’est un monceau de trucs et astuces à appliquer bêtement. Jolie réflexion, merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.