La blessure de Pépito

Pépito s’est retrouvé il y a une dizaine de jours blessé au niveau de sa lèvre supérieure.
Une blessure que je n’avais jamais vue à cet endroit, de quelque poney que ce soit.
En revanche, c’est une marque que l’on trouve fréquemment sur d’autres parties du corps!
Elle est due à une belle morsure bien franche et appuyée… à pleines dents…

Je connais un peu ce troupeau, je connais un peu ses habitudes et les caractéristiques de chacun…
Je n’étais pas là lors des faits, je ne peux accuser personne.
Cependant, j’ai déjà vu tellement de jeux commencer tranquillement avec Pompon du type ‘tu me mords, je te mords, on bouge même pas un sabot, on joue juste tranquillou entre potes à tour de rôle!’ se terminer par une mâchoire qui au lieu d’attraper doucement puis relâcher, attrape doucement, endort l’adversaire mais ne lâche plus…
Et l’adversaire – qui était alors un ami – se retrouve coincé, là, longuement… S’il craque et tente de se libérer, il le peut… mais le morceau pris par les dents de Pompon reste entre les dents de Pompon. S’il est patient, il s’en sort avec un bleu et l’âme meurtrie.

Charlène (je crois) a vu Pépito se fâcher très très violemment après Pompon alors qu’ils jouaient précédemment (les jours précédents).
J’ai trouvé cela surprenant, car Pompon et Pépito sont bons amis. Et puis voilà…
Nous n’avons rien vu, nous n’étions pas à côté, mais la signature est quand même typique… Quel caractère, ce Pompon!
Quant à Pépito, il a dû supporter l’enfermement auprès de Guismo (qui a joué les poneys de compagnie) dans l’étable durant plusieurs jours et nuits, avec du foin bien détaché et à volonté, ainsi que des soins répétés, avant que sa lèvre soit assez guérie et qu’il puisse retourner manger avec tout le monde sans se faire mal tout seul à tirer à travers les filets…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *