Démonstration de TREC à Cheval Roi

Au salon du cheval de Toulouse, Andrea (sur Qavale) et Charlène (sur Opium), en compagnie de Sandy et Mallory, ont participé à la démonstration de TREC en enchainant en parcours de PTV.
Cela s’est déroulé dimanche dernier, une fois en début d’après-midi et une fois en fin d’après-midi.

Sabrina a joué les photographes et, si vous avez un compte facedebouc, voici le résultat!

Photos de l’Ecole de Légèreté en démo en France

A chaque fois le bonheur de présenter un tel travail qui est un peu aux antipodes de ce qui est généralement enseigné.
A chaque fois le bonheur de le présenter ensemble, avec
tel cheval qui marchait avant comme une chèvre et offre à présent un pas de roi,
tel cheval dont la race est destinée au loisir et qui se montre désormais tel un Apollon,
tel autre qui paniquait sans cesse dès qu’on le rassemblait et qui maintenant se relâche et se laisse (presque) toujours diriger et rassembler dans la décontraction,
et ma jument, la plus belle, la plus gentille, la plus merveilleuse, la plus intelligente, que les pro ne regardaient même pas tellement elle est quelconque voire physiquement assez éloignée du cheval qui peut se rassembler, cette jument qui est elle aussi au pas d’école, au piaffer, etc.
Oh la belle revanche pour nous, le cadeau merveilleux que cette équitation nous offre, oh le bel espoir pour tous les cavaliers lambda ayant un cheval lambda, ou stressé, ou aux allures quelconques…

Voici donc nos chevaux (nos compagnons de vie, nos héros) présentant un condensé du travail de l’Ecole de Légèreté, avec une telle facilité que les spectateurs ne voient même pas à quel point ils étaient mal partis, cinq ans en arrière, pour exécuter un jour de telles figures!

Lors de l’équirando 2015 (faire circuler les photos en cliquant sur la flèche qui n’apparait que si vous placez la souris sur la photo; idem pour les liens ci-dessous)
Lors de Cheval Roi au salon de Toulouse, par Aurélie Letellier.

Pour ceux qui ont un compte facedebouc, vous pouvez aller voir ici aussi.
Poursuivre la lecture