Communication intuitive, acte 1

Tout d’abord, la communication intuitive, comment c’est-y qu’on la rencontre?

Alors ça, ça dépend de l’expérience de chacun, c’est sûr.

Je ne peux parler que de la façon dont la communication intuitive s’est imposée dans notre vie:
comme une sorte de surprise incommensurable flirtant entre incrédulité et évidente certitude.

D’ailleurs, ce jour-là, je n’ai même pas imaginé que cela avait un nom, et j’ai eu beau chercher, je n’ai pensé qu’à de la magie.

C’était notre praticien Shia-tsu, Pascal Vespertini, il y a plus de deux ans.
Nous parlions de diverses choses quand nous sommes passés devant une jeune Biwann affalée devant la porte du club house (fait remarquable car Biwann n’est pas le genre de chienne facile à croiser immobile).
M. Vespertini a jeté un coup d’oeil surpris vers la chienne, vers moi, vers la chienne et a fini par me demander, un peu perplexe: « Pourquoi me renvoie-t-elle cette image de grillage et de terreur? »

Pour mémoire, Biwann a été adoptée au chenil de Castelnaudary en février 2012, lieu qui est à la fois une fourrière et un refuge.
L’y voici en photo ici.
Le gardien nous avait raconté au jour de l’adoption qu’un bon mois auparavant, il était revenu à 14h de sa pause repas et qu’il avait découvert Biwann et sa soeur coincées en hauteur entre deux grillages: celui du tour extérieur du chenil et celui, presque accolé, d’une ‘cage’, leurs pattes coincées à travers un grillage et le dos collé à l’autre grille. Une personne les avait jetées là durant la pause de midi.

Alors oui, il y avait de quoi avoir une sensation de terreur, coincée dans ce grillage, cette chute, ce rattrapage par les pattounes, et cette attente interminable pour leurs jeunes forces; plus de foyer humain, plus de maman, plus de lieux connus, juste la détresse de deux bébés, juste ce grillage, ce vertige et rien autour. Le chaos, la fin du monde, quoi.

Comment Pascal Vespertini avait-il pu recevoir une image et recevoir une émotion liée à cette image, de la part d’un chien… Comment un jeune chien pouvait avoir transmis une image et une émotion… Mystère Total!
Mais comment croire que cela ait pu être inventé?
Débordant d’imagination, M. Vespertini aurait pile-poil inventé un truc invraisemblable avec grillage et terreur?
Oui, bien sûr oui! moi aussi, tous les matins, quand je croise un chien, je pense ‘kakémono et joie’, ‘casserole et tristesse’ ou ‘lave-linge et euphorie’ et je me permets d’en parler au propriétaire…

Alors on reste là avec cette incrédulité absolument pas défendable, on réfléchit dans tous les sens, ça s’affole un peu, et on se dit un truc super intelligent: « Ca a l’air dingue ce truc, comment il a fait? »
Point barre. On reste là avec ce sentiment d’incrédulité qui n’a pas lieu d’être, et les jours passent, on fait comme si on n’avait rien vu, rien entendu… on en parle juste aux personnes les plus curieuses ou aux plus proches, mais sans même savoir comment ceux-là vont nous railler ou penser qu’on affabule. Et on reste avec notre: « Ca a l’air dingue ce truc »

NB: Pascal Vespertini, pour ceux qui m’appellent pour avoir son numéro, c’est le 06.82.69.59.91

Vous aimez ? Partagez !

2 pensées à propos de “Communication intuitive, acte 1

  1. Oui, se laisser surprendre par le monde l’invisible.
    Tout est là ! Tout le temps !
    Il suffit d’etre présent au vivant, au mouvement de la vie…. pour capter dans le champ, les informations….
    lâcher prise sur l’illusion du mental que seul a du crédit ce sur quoi nous pouvons avoir du contrôle,et donc sur ce qui est visible !
    Nous avons tous accès au TOUT.
    Nous sommes seuls à ériger les barrières avec ce grand TOUT, ce champ informationnel….
    Et il faut bcp de courage pour aller vers ce la her prise, pour rencontrer notre insécurité, nos peurs fondamentales, celles du monde, des autres, de nous-meme, celles là même qui semblent nous retenir…
    Mais ça vaut le coup !
    Allez, ce n’etait qu’un élan furtif de vouloir partager ce qui m’anime…. depuis si longtemps …
    Merci pour tout ce que tu portes et partage.
    BIses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.