Le P.O.R. à Lamotte Beuvron, c’est maintenant

Notre valeureuse équipe de TREC-istes va affronter aujourd’hui sa première et plus grosse épreuve du championnat de France: le Parcours d’Orientation et de Régularité.
L’équipe:
Sabrina / Sisco – Véronique / Shakyra – Séverine / Princesse – Charlène / Opium

Le déroulement d’un POR.

Tout d’abord les chevaux doivent être fin prêts.
Ils sont observés sous toutes leurs coutures, doivent être en bon état de santé et d’entretien, et avoir tout le matériel nécessaire (harnachement adapté, maréchalerie, pharmacie).
Ceci est noté.

SONY DSC

Ensuite, les cavaliers entrent dans une salle où on leur donne chacun une carte IGN des alentours.
Sur la table, sur une carte est tracé le chemin que les cavaliers doivent suivre pour ce concours.
Ils le recopient – fidèlement si possible – sur leur carte. Vite, se faire une idée des distances, des dénivelés, des paysages…
Au top chrono, ils doivent sortir de la salle (même s’ils n’ont pas fini de copier le chemin…) et rejoignent leur monture prête.
Là, ils découvrent la vitesse qui leur est imposée (2, 6, 8 km/h etc.) et ils doivent se lancer sur le chemin tracé sur la carte.

SONY DSC

Ils ne savent pas combien de temps ils doivent conserver cette vitesse.
Au détour d’un chemin, ils découvriront des personnes qui sont là pour les contrôler: le point de contrôle. L’arrêt y est obligatoire.
S’ils arrivent au point de contrôle par le bon chemin, ils ne perdent pas de point. Par le mauvais chemin, c’est 50pts de perdus. Si le point de contrôle est ‘raté’, ça coûte 100pts.
L’heure d’arrivée à ce point de contrôle est notée, et le calcul sera fait par rapport à leur heure de départ pour savoir si la vitesse a été respectée.
Les contrôleurs autorisent le départ quand les cavaliers précédents sont à plus de 5mn de route. L’heure de départ est notée, et une nouvelle vitesse est imposée (12, 3, 5km/h, etc.).

Les cavaliers ne savent pas le nombre ni la localisation des points de contrôle.

Ils peuvent, à partir d’un certain niveau, ne plus avoir de tracé sur la carte pour certaines portions, qui sont indiquées par des azimuts… (direction à la boussole).
D’autres options sont possibles comme trouver des balises, dont on ne connait que la forme mais pas la localisation approximative ni même le nombre.

Si les cavaliers trouvent la fin de leur parcours, ils sont rassurés.
S’ils ont trouvé presque tous les points de contrôle, ils sont satisfaits.
Si en plus ils y sont arrivés par le bon passage à chaque fois, ils sont contents.
S’ils ont à peu près respecté les vitesses, ils sont ravis.
S’ils n’ont pas trop galéré pour trouver les azimuts, ils sont troooop soulagés.
Et si en plus ils ont trouvé les balises, wow, ils sont trooop fiers.
Et je vous raconte pas le bonheur si les paysages étaient beaux et l’ambiance trop chouette, et tout ça tout ça.

Bon, je vous raconte pas alors…
Ce soir, nos cavalières sont troooop ravies: parcours ok, points de contrôle ok, balises ok, vitesse pas mal. Limite bonheur, quoi!

Les voici classées 15ème sur 34, et elles sont allé(es) (zut zut zut, qui a cette règle de j’écris bien la France?) fêter ça avec leurs doudous zéquins, en allant nager un p’tit coup tous ensembles.
Ben tiens, on ne se refuse aucun plaisir, mesdemoiselles et mesdouzéquins!
Comme un petit goût de paradis, ce concours, je trouve…

Allez, encore une journée de tourisme béat, et vendredi, reprise du concours avec les deux dernières épreuves, la maitrise des allures (ou MA) et le Parcours en Terrain Varié (ou PTV).

SONY DSC SONY DSC

Vous aimez ? Partagez !

3 pensées à propos de “Le P.O.R. à Lamotte Beuvron, c’est maintenant

  1. Nous sommes trop fières de cette équipe représentante du poney club : hip hip hip BRAVO !!!
    Et même que cela fait très envie …… Euh …. À pied c’est possible ?

    1. Euh, ben à pied ça risque un peu d’être long, non? Surtout s’il y a un tronçon d’une demi-douzaine de kilomètres à faire à 15km/h par exemple 🙂
      A tenter… Ca se fait bien avec les chiens, ma foi 😉

  2. elles sont allées.. c’est bien ça. parce que le participe passé avec le verbe auxiliaire « être » s’accorde au sujet (ce qui n’est pas le cas quand l’auxiliaire est « avoir »).
    bon quand tu n’es pas sure des règles de grammaire française, tu demande aux allemands, hein? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *