Comment savoir lorsqu’un cheval a froid?

[Edit 2017: J’entends souvent la réflexion suivante: « Dans la nature, les chevaux se débrouillent, cessons de les materner, arrêtez de couvrir à tout va. »
Cette réflexion est juste sur sa première partie.
Mais nos chevaux n’ont plus été sélectionnés par le froid depuis tant de générations! Dans la nature, certaines années glaciales sont meurtrières pour l’intégralité des poulains de l’année, d’autres années ce sont les prédateurs qui font une sélection sévère. Qui d’entre nous peut prétendre avoir un cheval issu de ce genre de sélection sur plusieurs générations, en dehors de quelques mérens?
Lequel d’entre nos chevaux a accès à une nourriture qu’il choisit lui-même en fonction de sa teneur en éléments minéraux et vitamines? Lequel peut décider sur 300ha de domaine vital arpenté depuis sa naissance, d’aller se protéger plutôt ici ou plutôt là?
Donc à l’argument « Votre cheval se débrouillerait dans la nature », je ricane. Il se débrouillerait peut-être, mais pas sans mal, et tous ne se débrouilleraient pas, non.
Par ailleurs, nous n’avons pas le droit de décider qu’Untel ou Telautre est frileux ou pas. Cela peut changer d’une saison sur l’autre, d’un moment à l’autre.
Tout ce que nous pouvons faire, c’est observer, déduire, réagir ou patienter…
Dernier point important de cet edit: avec du foin à volonté, les chevaux cessent de trembler ou tremblent moins ou moins longtemps, ce n’est pas à négliger! Cf entre autres le commentaire du 29/12/2017]

Faut-il mettre un cheval sous couverture, et quand?
Je veux dire un vrai cheval, pas un cheval tondu bien sûr…
Bon, une petite mise au point s’impose avant de répondre.

Le cheval et la mode selon les saisons.

Un cheval est livré avec sa tenue de saison.

L’été, il est en tee-shirt.
Son poil d’été est très court – proportionnellement au poil d’hiver.
Poursuivre la lecture